Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1er mai. Christian Estrosi : « Le FN et ses alliés européens ne sont pas chez eux à Nice »

 

18h37

994543.jpg

Le maire de Nice condamne l’organisation du meeting du FN le 1er mai à Nice, dans une tribune au « Monde » signée par plus de 370 personnalités dont Jean-Jacques Aillagon, Charles Berling et Joann Sfar.

Le Front national a choisi d’organiser à Nice cette année son meeting national le 1er mai prochain. Il s’agit d’une première, puisque le Front national a invité à Nice ses amis européens : les Flamands du Vlaams Belang, un parti héritier d’une formation condamnée pour racisme en 2004 et dont les cadres honoraient régulièrement les soldats ayant servi aux côtés des SS ; les Italiens de la Ligue du Nord dont l’actuel leader s’est déclaré favorable à des wagons séparés pour les Milanais dits « de souche » dans le métro ; les Polonais du Congrès de la nouvelle droite (KNP), dont le leader a déclaré que les femmes sont plus faibles et moins intelligentes que les hommes. D’autres groupes tout aussi peu recommandables ont également été conviés.

Ainsi, dans notre pays, à Nice, autour des vociférations des populistes français, résonnera la voix de ceux dont les propos fleurent aujourd’hui l’entre-deux-guerres. […]

Le Monde

Commentaires

  • L'équivalent de ses complices " antifa ": " pas de quartiers pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers ".

  • On rappelle a mr Estrosi son score électoral?
    Au premier tour, le Front national, conduit par Marion Maréchal-Le Pen, arrive largement en tête (40,6 %), devant la liste de droite de Christian Estrosi (26,5 %). La liste socialiste de Christophe Castaner recueille 16,6 %, mais décide de se retirer du second tour, ce qui permet à Christian Estrosi de l'emporter face au Front national. Avec 45,22 % des voix, la liste conduite par Marion Maréchal-Le Pen réalise cependant le meilleur score jamais obtenu par une liste FN dans une région.


    Sans les socialos, il ne serait plus rien!
    Dehors l'imposteur!

  • Estrosi rêve de faire de Nice une zone de non-droit pour les patriotes et les identitaires.
    Par extension, selon la pensée de cette ordure collabo : "Les Français de souche ne sont pas chez eux en France".
    J'espère que la réaction du FN sera à la hauteur de cette provocation.

  • c,est vrai que le sieur Estrosi préfère et de loin la richesse de la diversité , donc sa vindicte envers les patriotes nationaux et européens , n,est pas une surprise.
    salutations.

  • Normal, lui aussi est éternellement lié au sanhédrin ;o)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel