Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Édouard Philippe refuse d’interdire le concert de Médine au Bataclan : « Nous respecterons scrupuleusement et la liberté d’expression, et la loi »

 

18h26

Édouard Philippe a justifié mardi l’absence d’intervention du gouvernement à propos de la demande d’annulation des concerts du rappeur Médine prévus au Bataclan.

 
  
VIDEO
Public Sénat
 
@publicsenat
 
 

@EPhilippePM Concert du rappeur Médine au Bataclan : "Nous respecterons la liberté d'expression et la loi."

  •  

 

[…] On peut se fixer comme règle simple (…) de vouloir en toute matière respecter la loi. Et la loi s’agissant d’un concert (…) est très simple : elle ne permet d’interdire que lorsque la programmation causerait un trouble manifeste à l’ordre public » en cas d' »incitation à la haine raciale », a détaillé le Premier ministre devant le Sénat. « Voilà les deux seuls fondements qui pourraient justifier une mesure. Nous respecterons donc scrupuleusement et la liberté d’expression, et la loi » […]

Le chanteur "havrais" – Édouard Philippe a été maire du Havre de 2010 à 2017, ndlr – avait répliqué lundi en accusant l’extrême droite de chercher à « limiter la liberté d’expression ».

Europe 1

NdB: Et la liberté d'expression de Dieudonné ? Interdit, condamné... 

Commentaires

  • L'hypocrisie est la marque de fabrique de ce gouvernement.
    ...que dirait-il si on programmait des chants allemands de la dernière guerre sur le site d'Oradour sur Glanes...au nom de la liberté d'expression ?
    L' "incitation à la haine" est un concept vague qui ne veut rien dire juridiquement et qui n'a qu'un but, verrouiller toute pensée dissidente. C'est un concept orwellien pur jus !

  • Seuls ont le droit de parler honnêtement de "liberté d'expression", ceux qui demandent la suppression des lois liberticides Fabius-Gayssot et autres de même inspiration ! Philippe est dans le mensonge institutionnalisé sur cette question et son gouvernement annonce d'autres textes liberticides sur les "fake news". Dans ce pays on persécute un très pacifique Faurisson et on autorise (encourage?) tous les rappeurs djihadistes et violemment anti blancs et anti français !
    (Définition de la décadence= inversion des valeurs)

  • Une petite pensée pour tous les 'crons' qui ont 'veauté' pour ces ordures de LREM - j'espère qu'ils vont morfler, je m'en réjouis d'avance ;o)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel