Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Afrique du Sud: des fermiers blancs trouvent refuge en Russie, une « question de vie ou de mort »

 

12h13

Alors que les attaques violentes et les menaces de mort contre les fermiers blancs en Afrique du Sud s’intensifient, de nombreuses personnes touchées cherchent un refuge. Une délégation de 30 familles d’agriculteurs sud-africains est arrivée dans la région de Stavropol, en Russie, alors que le gouvernement sud-africain continue de voler leurs terres.

Selon RT, jusqu’à 15 000 Boers, descendants de colons néerlandais en Afrique du Sud, envisagent de s’installer en Russie dans un contexte de violence croissante découlant des plans gouvernementaux d’expropriation de leurs terres, selon la délégation.

Les fermiers blancs, bien qu’ils soient une minorité en Afrique du Sud, possèdent 72 pour cent des fermes du pays. Le nouveau gouvernement sud-africain a récemment annoncé un plan de redistribution des terres à la population noire dans le cadre de cette politique hautement raciste. Les critiques ont averti que l’Afrique du Sud pourrait répéter l’expérience désastreuse du gouvernement zimbabwéen en 1999-2000. La mesure avait plongé le pays dans une famine intense, a rapporté RT.

Un rapport de DieselGasOil.com indique que le nouveau gouvernement sud-africain dirigé par le président raciste Cyril Ramaphosa s’est engagé à restituer aux citoyens noirs du pays les terres appartenant aux fermiers blancs depuis les années 1600. Le gouvernement a déclaré qu’il prévoyait de mettre fin à ce qu’il appelle « l’héritage de l’apartheid ». La plupart des terres agricoles de l’Afrique du Sud sont encore entre les mains de sa population blanche minoritaire. Les groupes de défense des droits de l’homme ont déclaré que l’initiative incite à la violence. Il y a eu 74 meurtres d’agriculteurs et 638 attaques, principalement contre des fermiers blancs, en 2016-17 en Afrique du Sud, selon les données du groupe de défense des droits des minorités AfriForum. L’Afrique du Sud sera confrontée à la menace réelle de famine en l’absence d’agriculteurs expérimentés – quelle que soit leur race.

Les agriculteurs ont été confrontés à un génocide racial en Afrique du Sud, et beaucoup disent que déménager en Russie est devenu une question de « vie ou de mort », a rapporté la chaîne de télévision Rossiya 1.

« C’est une question de vie ou de mort – il y a des attaques contre nous. C’est arrivé au point où les hommes politiques provoquent la vague de violence », a déclaré Adi Slebus aux médias.

« Le climat ici[dans la région de Stavropol] est tempéré, et cette terre a été créée par Dieu pour l’agriculture. Tout cela est très attirant. »

Les paysans qui ont fait face à l’exécution et à la violence en Afrique du Sud sont prêts à apporter une contribution au secteur agricole russe en plein essor, selon Rossiya 1. Chaque famille est prête à apporter jusqu’à 100 000 $ pour les aider à louer les terres nécessaires à l’expansion de l’industrie agricole russe.

La Russie dispose d’environ 43 millions d’hectares de terres agricoles inutilisées, selon RT. Le pays a récemment commencé à donner gratuitement des terres aux citoyens russes pour l’agriculture. Le programme de dons de terres, qui a débuté en 2014, a connu un énorme succès. L’augmentation de la production alimentaire en Russie stimulera l’économie, pendant que l’Afrique du Sud sera confrontée à des famines avec de la baisse de la production alimentaire en l’absence d’agriculteurs fiables et expérimentés.

ZeroHedge

zerohedge@zerohedge
 
 

It's A "Matter Of Life And Death" - White South African Farmers Seek Refuge In Russia https://www.zerohedge.com/news/2018-07-09/its-matter-life-and-death-white-south-african-farmers-seek-refuge-russia 

It's A "Matter Of Life And Death" - White South African Farmers Seek Refuge In Russia

“It’s a matter of life and death - there are attacks on us. It’s got to the point where the politicians are stirring up a wave of violence,”

zerohedge.com

Commentaires

  • "le président raciste Cyril Ramaphosa s’est engagé à restituer aux citoyens Noirs du pays les terres appartenant aux fermiers ": mensonge, il ne restitue rien, il vole les fermiers au profit des Noirs, voilà la vérité. Les Blancs sont les premiers occupants de l'Afrique du Sud, où les Noirs sont arrivés plusieurs siècles après les blancs pour profiter de la prospérité de ce pays grâce au travail des blancs qui étaient en train de le mettre en valeur! Et maintenant ils les volent et quand les Noirs auront tout volé et chassé les Blancs, l'Afrique du Sud deviendra comme tous les pays africains; un pays pauvre qui ne connait que la misère, la maladie et la faim!

  • L'Afrique du Sud sans les Boers, c'est la famine assurée, comme dans le riche (enfin, avant) Zimbabwe voisin.
    Quant à la Russie et ses millions d'hectares non exploités, elle ne pourra que s'enrichir avec les meilleurs paysans du monde !
    Un jour viendra où les Noirs réclameront les terres des paysans français !
    Rappel : l'expression "récupération" des terres cultivées par les "racistes blancs" est un mensonge. Les Noirs sont arrivés après les Boers et les Anglais. Ils étaient tellement inaptes au travail des champs que les Blancs firent venir des milliers de travailleurs indiens !

  • le Welcome est largement justifié , ce sont pas des crève misère , mais des gens ayant une expérience du travail agricole , arrivant avec leurs économies , ils sont Blancs , chrétiens, du bonus pour la Russie , contrairement aux pays européens .
    le salut pour tous ces Afrikaners est de trouver refuge en Russie ou Australie .
    l,A d S connaitra la misère , suite à son racisme , c,est pas notre notre problème.
    salutations.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel