Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Salvini : « Je suis payé par les Italiens pour aider nos jeunes à procréer et fonder une famille, pas pour les remplacer par de jeunes Africains » (MàJ)

 

23h24
Brut FR
 
@brutofficiel
 
 

"Merde alors !"
En pleine réunion, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères s’emporte face au ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini après ses propos sur l'immigration et "les jeunes Africains prenant la place de jeunes Européens"...

 

 

 

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, chef de file de la Ligue (extrême droite), a comparé les migrants africains à des esclaves, jeudi 13 septembre, lors d’une conférence sur les migrations et la sécurité organisée par l’Autriche. La réplique du chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, a été cinglante. (…)

Matteo Salvini, vice-président du Conseil italien, a fait ses déclarations lors d’une session à huis clos d’une conférence sur les migrations et la sécurité, organisée par l’Autriche. « J’ai entendu quelqu’un dire que nous avions besoin de l’immigration parce que la population vieillit. Je vois les choses tout à fait différemment », a dit Salvini lors de cette conférence, dont des enregistrements vidéo ont été diffusés, vendredi 14 septembre.

« Je suis payé par les citoyens pour faire en sorte que nos jeunes aient de nouveau des enfants, comme c’était le cas il y a des années. Et non pas pour déraciner les meilleurs jeunes d’Afrique afin qu’ils viennent remplacer les Européens qui n’ont plus d’enfants […]. Peut-être, au Luxembourg, ce besoin existe-t-il. Mais en Italie, notre besoin, c’est de permettre à nos enfants d’avoir des enfants, et non pas d’avoir de nouveaux esclaves pour remplacer les enfants que nous n’avons pas », a expliqué Matteo Salvini.

« Allez, allez, allez ! »

Quelques places plus loin à la tribune, était assis le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn. Il l’a interrompu en français en répétant « Allez, allez, allez ! », laissant là percer son indignation. Puis le ministre luxembourgeois lui a répondu par ces mots : « Au Luxembourg, nous avons eu des dizaines de milliers d’immigrants italiens. Ils sont venus comme migrants, qui ont travaillé au Luxembourg pour que vous, en Italie, vous ayez de l’argent pour payer pour vos enfants ». Et le ministre de conclure, toujours en français : « Merde alors ! »

(…)

ouest-france.fr

NdB: Comparaison n'est pas raison , M. Asselborn!

Commentaires

  • ce n,est pas la courtoisie qui l,étouffe le collabo hystérique asselborn , son agressivité le ferait bien passer pour une quelconque racaille de banlieue , j,admire le ton posé et calme de Salvini .
    salutations.

  • Incroyable - et combien révélatrice ! - cette déclaration de Salvini, frappée du coin du bon sens, est ressentie aujourd'hui comme "haineuse" par la crapulocratie progressiste au pouvoir !
    La décadence se définissant par une inversion générale des valeurs, voici encore une illustration de l'abîme vers lequel nous conduisent nos dirigeants.
    Quant à cette tapette de ministre luxembourgeois, qui a dû se fâcher le matin avec son époux, il/elle devrait se renseigner sur ces Italiens immigrés, qui étaient de même civilisation chrétienne et de même race européenne que les Luxembourgeois. Et laissons la m... où elle est, dans sa bouche!

  • Une excellente initiative précieuse pour le combat culturel des vraies droites !
    Pour info, depuis cette interview, la vitrine de la librairie a été saccagée par les racailles "antifas", milices officieuses du Régime.

  • Les immigres italiens au Luxembourg sont des Blancs europeens , des voisins , etaient en situation reguliere , en nombre limite, travaillaient et le Luxembourg avait besoin d' eux .
    Aucun rapport avec les dizaines de millions de maghrebins , moyen orientaux et subsariens, dont une part non negligeable de delinquants ou malades mentaux dont les pays respectifs se debarrassent, qui n' ont aucune intention de travailler dans leur immense majorite et qui ont un taux de delinquance explosif. De plus nous n' avons nul besoin d' eux .Que la Fronce par exemple commence a metttre au travail les millions d' anciens migrants et leur nombreuse progeniture.
    Asselborn s' enerve car Salvini dit sans detour que l' objectif des psychopathes bolcheviques de l' UE est le " grand remplacement " .Le criminel n' aime pas etre denonce publiquement .

  • Les immigres italiens au Luxembourg sont des Blancs europeens , des voisins , etaient en situation reguliere , en nombre limite, travaillaient et le Luxembourg avait besoin d' eux .
    Aucun rapport avec les dizaines de millions de maghrebins , moyen orientaux et subsariens, dont une part non negligeable de delinquants ou malades mentaux dont les pays respectifs se debarrassent, qui n' ont aucune intention de travailler dans leur immense majorite et qui ont un taux de delinquance explosif. De plus nous n' avons nul besoin d' eux .Que la Fronce par exemple commence a metttre au travail les millions d' anciens migrants et leur nombreuse progeniture.
    Asselborn s' enerve car Salvini dit sans detour que l' objectif des psychopathes bolcheviques de l' UE est le " grand remplacement " .Le criminel n' aime pas etre denonce publiquement .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel