Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marion Maréchal n'affrontera "jamais" Marine Le Pen

 

L'ancienne députée du Front national a "vu la politique atomiser [sa] famille à toutes les générations".

 
Marion Maréchal n'affrontera "jamais" sa tante Marine Le Pen, affirme celle qui a quitté la vie politique au lendemain de l'élection présidentielle de 2017.
BENOIT TESSIER / REUTERS
Marion Maréchal n'affrontera "jamais" sa tante Marine Le Pen, affirme celle qui a quitté la vie politique au lendemain de l'élection présidentielle de 2017.

POLITIQUE - "Je n'ai pas envie de vivre ça ou d'imposer ça dans le débat français". Plus populaire que Laurent Wauquiez et Marine Le PenMarion Maréchal, désormais retirée de la vie politique, assure qu'elle ne se présentera "jamais" contre sa tante dans une élection.

"Jamais. Jamais, je n'entrerai dans le jeu d'un conflit avec Marine Le Pen, et je le dis d'autant plus sereinement que, moi, j'ai vu la politique atomiser ma famille à toutes les générations", a confié ce mercredi 14 novembre à BFMTV la jeune directrice de l'Institut des Sciences Sociales Economiques et Politiques (ISSEP), l'école qu'elle a fondée en vue de mener le "combat culturel" d'idées ultra-conservatrices. Dans l'extrait diffusé ce jeudi 15 par la chaîne d'information, elle assure qu'elle ne "rentrera jamais dans le jeu d'un conflit avec Marine Le Pen".

Si le Rassemblement national voit sa cote remonter en vue des prochaines élections européennes, Marine Le Pen ne s'est toujours pas remise de son échec au second tour de la présidentielle de 2017. Les deux femmes fortes du Rassemblement national, régulièrement placées en concurrence dans les sondages mais aussi pour les deux lignes qu'elles incarnent à l'extrême droite de l'échiquier politiques, affichent toutefois régulièrement leur proximité familiale et leur entente idéologique.

"J'ai à l'égard de Marion un présupposé de confiance. Je n'ai aucune raison de considérer qu'elle est malhonnête, qu'elle est dans la dissimulation, qu'elle est dans le non-dit", assumait en mai dernier Marine Le Pen en estimant que si sa nièce exprimait "le souhait de revenir en politique", elle retrouverait "évidemment" sa place dans l'ancien Front national.

Commentaires

  • 1) Il ne faut jamais dire "jamais" en politique.
    2) Marion serait la meilleure candidate à la prochaine présidentielle selon tous les sondages.
    3) Espérons que les responsables du RN fassent le jour venu - s'il se présente - le choix de l'efficacité et de la victoire possible sur toute autre considération d'appareil. Espérons que Marine ait la grandeur de prendre éventuellement une décision courageuse et de s'effacer si cela peut permettre la victoire. .
    Mais pour l'instant, il n'y a qu'elle !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel