Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Espagne : la droite obtient le soutien du parti anti-immigration Vox pour gouverner l’Andalousie, mettant fin à 36 ans de règne socialiste

 

23h12

Après d’intenses tractations, le Parti populaire et Ciudadanos ont obtenu le soutien indispensable du parti d’extrême droite Vox pour pouvoir gouverner l’Andalousie, région la plus peuplée d’Espagne. Une alliance inédite qui fait débat en Espagne.

Un tremblement de terre qui met fin à trente-six ans de présidence socialiste en Andalousie. Le Parti populaire (PP) et Ciudadanos (centre-droit), grands vainqueurs des dernières élections dans la région la plus peuplée d’Espagne, se sont entendus, ce mercredi soir, avec le parti d’extrême droite Vox pour former un gouvernement conservateur. Avec cet accord, le leader du PP andalou, Juan Manuel Moreno, dispose de suffisamment de soutiens pour accéder à la présidence du parlement régional. Ce dernier a salué, sur Twitter, un «jour historique» pour l’Andalousie

(…) Cet accord, qui compte 37 points, prévoit en revanche la lutte contre l’immigration illégale, la défense et la promotion de la tauromachie, de la chasse ou de la Semaine sainte. Les deux partis ont convenu en outre d’éviter «toute ingérence des pouvoirs publics dans la formation idéologique des élèves». Le président de Vox, Santiago Abascal, s’est félicité du fait que les électeurs de son parti «auront un président qui a signé (un accord promettant) d’appliquer une part importante du programme de Vox».

<span class="TweetAuthor-name Identity-name customisable-highlight" title="VOX

Commentaires

  • VOX ira loin à mon avis. La submersion migratoire encouragée par les traîtres qui dirigent ce pays finira par ouvrir les yeux des Espagnols. VOX a compris qu'il fallait entrer dans le Système pour espérer le changer. C'est déjà beaucoup de maturité politique de la part de ce jeune mouvement.
    A suivre !

  • adieu la gauche Espagnole , ils doivent être vert de rage , 36 ans ce n,est pas rien, bon vent à la droite pour diriger cette belle région.
    salutations.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel