Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2008

Vient de paraître... nouvelle édition

1674198146.JPG
La Dame en signe blanc de Pierre-Émile Blairon, Éditions Crusoe

Les lois cosmiques règlent le cours du temps et la succession des cycles ; le christianisme, l’Ère du Poisson, a succédé au paganisme, l’Ère du Bélier, et, auparavant, du Taureau. Mais pour que meurt un cycle et renaisse un nouveau, il lui faut un témoin et ce témoin, ce bâton de relais, c’est le lieu. Le temps, les hommes et leurs œuvres passent, mais le lieu reste, immuable. Chaque lieu contient toute la mémoire de l’humanité.

La Dame en signe blanc, en faisant revivre les grands mythes des commencements, à travers l’histoire de ce site provençal, étonnamment riche en événements, nous en fait la démonstration.

Les derniers Hyperboréens, le peuple primordial qui a apporté la connaissance à la Terre , ont fini leur vie à la bataille de Roquefavour, tout près d’Aix-en-Provence. C’est là, en ce même lieu, que le Graal païen, symbole du savoir, porté par le Janus de Roquepertuse, a cédé la place au Graal chrétien, symbole d’amour, apporté par Madeleine après son débarquement en Provence. C’est encore sur ce site que naîtra l’Ère du Verseau lorsque le Grand Monarque, annoncé par Nostradamus, sera réveillé.

Pierre-Émile Blairon, La Dame en signe blanc, 268 pages dont cahier central photos couleur de 24 pages, 25 euros, Éditions Crusoe, BMB, BP 50169, 13795, Aix-en-Provence cedex 3 ou à commander par internet à : http://www.hyperboreemagazine.fr