Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2008

Alerte à la rage en Seine-et-Marne

Après la morsure d'un enfant par un chien enragé à Grandpuits-Bailly-Carrois, la préfecture a pris des mesures de précaution.

La préfecture de Seine-et-Marne a annoncé mardi soir dans un communiqué avoir mis en place un «périmètre de vigilance» et un numéro de téléphone après qu'une fillette de 12 ans a été mordu à la main par son chien, porteur de la rage, à Grandpuits-Bailly-Carrois, le 18 février 2008.

L'enfant a reçu une vaccination curative très rapidement après la morsure, et a pu rentrer chez elle, a précisé Thierry Baron, sous-préfet de Provins. «Son état ne suscite pas d'inquiétude», a-t-il affirmé.

Ses parents et ses quatre frères et soeurs, ainsi que leurs voisins, ont également été traités.

Le chien, un staffordshire de neuf mois, a été euthanasié le 19 février. C'est son autopsie, dont les résultats ont été connus mardi, qui a permis de découvrir la maladie.

Un périmètre comptant 36 communes rurales a été mis en place, dans lequel les propriétaires d'animaux domestiques sont appelés à une vigilance accrue. Ils sont notamment invités à présenter à un vétérinaire sanitaire tout animal domestique (carnivore) qui présenterait des signes de maladie ou mourrait.

Par ailleurs, «toute personne ayant été griffée, mordue, léchée par un chien errant dans le périmètre (de vigilance) entre fin janvier et le 19 février 2008 est invitée à contacter» un numéro mis en place par la préfecture (01.64.71.75.14).

La préfecture n'était pas en mesure de dire mardi soir comment l'animal avait pu être contaminé, ou s'il provenait de l'étranger.

La rage qui se transmet par morsure, par léchage et par griffure est une maladie mortelle pour l'homme si elle n'est pas traitée avant le déclenchement des premiers symptômes.

Il est donc impératif d'identifier toutes les personnes en contact avec l'animal porteur du virus avant que la maladie ne se déclare. La période d'incubation va de 2 semaines à plusieurs années chez l'homme. La moyenne est de un à deux mois (80% des cas).

Le dernier cas répertorié de morsure d'humains par un animal domestique enragé remonte à 2007. Quelques personnes avaient été vaccinées par précaution en Vendée après avoir été mordues ou griffées par un chat porteur du virus de la chauve-souris.

En 2004, dans la région de Bordeaux, un important dispositif sanitaire avait dû être mis en place, après la découverte de la maladie d'un chiot importé du Maroc. Une quarantaine de personnes avait été traitées dont six mordues par le chien.

La rage est à l'origine de quelque 50.000 morts annuelles dans le monde, le plus souvent suite à une infection par un chien enragé, selon l'Institut Pasteur.

Aucun cas de rage humaine acquise sur le territoire français n'a été rapporté depuis 1924, selon l'Institut.

(le Parisien 27.02.08)

11:22 Publié dans Blog | Tags : rage, chiens, chiens importés | Lien permanent | Commentaires (2)