Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2008

VIDEO Réacteur nucléaire de Dimona

http://www.youtube.com/v/Yf39qkvwOhU

La première révélation publique des capacités nucléaires d'Israël (par opposition au nucléaire civil) a été faite dans le Sunday Times du 5 octobre 1986, divulgant des informations transmises par Mordekhaï Vanounou, ancien employé de la centrale nucléaire de Dimona. En raison de la publication de secrets d'état, il fut condamné à 18 ans de prison pour trahison et espionnage.

Aujourd'hui, on estime que Israël est une puissance nucléaire dont le programme est arrivé depuis longtemps à maturité. Tsahal dispose de nombreux vecteurs de frappe qui reposent à la fois sur les bombardiers, les missiles balistiques (modèles Shavit et Jéricho) ainsi que sur les sous-marins récemment acquis en Allemagne. Ce pays continue à maintenir un flou sur ses activités pour deux raisons essentielles: ses ennemis potentiels ignorent précisément l'étendue de son pouvoir de destruction massive, de plus, ses alliés ne subissent pas la critique d'aider une nation qui refuse adhérer au TNP puisqu'elle nie posséder l'arme atomique.

Lors d'une interview du 11 décembre 2006, le premier ministre Ehud Olmert a cité Israël parmi une liste de pays possédant une arme de dissuassion massive.

(Source Wikipedia)