Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2008

Le petit Louis: heureux dénouement, mais des interrogations

LOUIS Verclauze.jpg
Louis, 2 ans et demi, photo de passeport
Le petit Louis, 2 ans et demi et recherché activement depuis sa disparition jeudi après-midi à Verclause (Drôme), a été retrouvé "sain et sauf et conscient" vendredi vers 20H15 à plus de 800m du gîte rural où il passait ses vacances.
"Il a été retrouvé vers 20H15 dans un rayon de 800 m autour du gîte. Il est sain et sauf et conscient. Il est en bonne santé", a déclaré vendredi soir à l'AFP le commandant Philippe Trinckquel, chef d'escadron de la gendarmerie de Rhône-Alpes.

"Un short identifié comme celui de l'enfant a été retrouvé dans l'après-midi, donc les recherches ont été intensifiées", a-t-il expliqué sans donner plus de détails.

La découverte de l'enfant met fin à plus de 24 heures de vive inquiétude chez les parents de Louis et les habitants de Verclause, alors que les enquêteurs et les autorités gardaient jusqu'à la dernière minute l'espoir de le retrouver vivant.

Pour sa part, le sous-préfet de Nyons, Denis Gaudin, avait indiqué plus tôt que les enquêteurs avaient continué encore vendredi de privilégier "la thèse de la "disparition accidentelle" plutôt "que la thèse de l'enlèvement".

Depuis la disparition du garçonnet, un important dispositif avait été mis en place jour et nuit pour le retrouver, mobilisant au total une centaine de pompiers et gendarmes mobilisés, une soixantaine de militaires -les spahis basés à Valence- ainsi que deux hélicoptères.

Une information judiciaire pour "recherches des causes de la disparition" avait été ouverte vendredi "pour donner aux enquêteurs le maximum de moyens pour étendre les investigations", selon M. Emery.

Une zone de "500 mètres autour du gîte" a été particulièrement fouillée vendredi, avait indiqué à l'AFP le général Jacques Grandchamp, commandant la région de gendarmerie Rhône-Alpes.

Venu de Muret (Haute-Garonne), un Saint-Hubert, chien de chasse à l'odorat particulièrement développé, a en outre été utilisé.

De nombreux bénévoles s'étaient également proposés pour aider à la fouille détaillée de cette zone escarpée de la Drôme provençale, propice aux chutes avec son alternance de pierres et de végétation épaisse, sous une chaleur accablante.

La disparition de Louis, un petit garçon blond de 2 ans et demi, vêtu d'une veste rouge et d'un short vert, avait été signalée jeudi vers 15H00.

Le garçonnet, qui jouait avec son frère de 5 ans et le chien dans la cour de la maison, dans ce village de 80 habitants, a échappé à la surveillance de ses parents, originaires des Yvelines, qui ont alerté la gendarmerie après l'avoir cherché en vain pendant une heure.

Le chien, qui était apparemment parti avec l'enfant, est rentré seul vers minuit au logement que louait cette famille, accroissant l'inquiétude des secours.

Des témoins ont été entendus, le lieu de vacances de la famille et la voiture familiale ont été fouillés pour tenter d'éclaircir les circonstances de la disparition. AFP. 08.8.08

Ainsi, le petit Louis n'a rien bu ni mangé du jeudi 15h jusqu'à ce soir vendredi 20h15. Soit pendant environ un jour et demi. Il faisait une chaleur accablante... Quelqu'un lui a-t-il donné à boire durant toutes ces longues heures, à manger aussi?

Avait-il lui-même enlevé son short vert?

La thèse de l'enlèvement, tels que sont présentés les faits, n'est pas à exclure.