Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2008

Les paras nostalgiques de Montauban

1361001028.jpg

Telle une statue aryenne, le corps couvert du drapeau nazi, un soldat du 17e RGP pose fièrement sur la photo. Sur un autre cliché, il lève le bras faisant le salut nazi aux côtés de deux autres militaires en tenue. Même de mauvaise qualité, ces photos sont révélatrices d'un état d'esprit qui régnerait au sein du régiment montalbanais. Des agissements dénoncés auprès des autorités par un ancien « frère d'arme », Jamel Benserhir.

C'est ainsi que deux de ces nostalgiques du IIIème Reich, encore engagés au sein du régiment de génie parachutiste de Montauban, ont été consignés en fin de semaine dernière dans le cadre d'une enquête interne. Le troisième militaire, qui a quitté l'armée, pourrait être entendu par les gendarmes chargés de l'enquête. Ces investigations ont été lancées dès hier à la suite d'une plainte déposée à leur encontre, mardi soir, par le chef de corps du 17e RGP.

« Aujourd'hui on cherche à identifier l'endroit où ces photos ont été prises », explique le commandant Claude Saunire, adjoint au colonel Michel Esparsa, chef de corps du 17e RGP. Pour Jamel Benserhir, ancien sergent de la compagnie d'appui du régiment, il n'y a aucun doute : les clichés ont été réalisés dans une chambre de la caserne Doumerc, à Montauban.

« Plusieurs soldats ont des tatouages particulièrement explicites. Sur les casiers, ils placardent des affiches de propagandes nazies », relate Jamel Benserhir.

Mehdi, ancien caporal qui préfère rester discret pour préserver sa nouvelle vie, se souvient d'une soirée passée au Kosovo, lors d'une de ses opérations extérieures.

« Un soir, mon chef de section, complètement saoul, est monté sur la table et a fait le salut nazi… Devant tout le monde », lâche-t-il.

Comme Jamel, il a tenté de dénoncer ce racisme ambiant. Chacun de leur côté, ils ont rédigé des rapports, rencontré des supérieurs, demandé audience au responsable de région… En vain.

« À chaque fois, on nous disait qu'on fantasmait. Que ce n'était pas bien grave tant que ça ne sortait pas de la caserne », raconte l'ancien sergent. En août 2008, le ministère de la Défense décide de mettre fin à son contrat en raison de son « instabilité émotionnelle » et de son « manque d'intégration ». « Il n'était pas le meilleur parmi ses pairs et en raison de sa notation, techniquement il ne pouvait pas continuer sa carrière », assurent les responsables du 17e RGP.

Cette décision pousse Jamel Benserhir à multiplier les courriers pour révéler les agissements dont il estime avoir été victime. Durant plusieurs mois, aucune institution ne bouge. Édifié par le contenu de son courrier, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a finalement prévenu le ministère de la Défense qui, en fin de semaine dernière, a demandé des comptes au 17e RGP.

(Ladépêche.fr - 03.04.08) 

Commentaires

Ces 3 imbéciles ,plutôt que d'exécuter le salut à l'oncle Adolf ,ce crétin notoire admirateur de l'islam e du communisme et anti clausewitz de la stratégie militaire,feraient mieux de s'entraîner à la liquidation physique des corrompus et saligauds qui chaque jour détruisent l'Europe.(la liste est longue )

Leur action crétine fournit des arguments aux gauchistes et ennemis de l'Europe pour traiter les nationalistes de fascistes,nazis,etc...

Les 2 arabes pour leur part ne sont que de misérables "donneuses":il vaut mieux qu'ils se tiennent à carreau .

Écrit par : marcel | 04/04/2008

Je suis d'accord avec marcel, ce genre de provocation relève plus du manque de neurones que d'autre chose.

Écrit par : Paul-emic | 04/04/2008

C’est probablement une provocation téléguidée, avec des intervenants choisis : à qui profite le crime ? C’est facile de manipuler des jeunes qu’on a déjà décervelés !

Écrit par : abad | 04/04/2008

char abad, ça pue la provoc! Ce ne sont pas des bleus, mais des paras confirmés!

S'ils avaient arboré un autre drapeau, on n'en aurait pas parlé et ils auraient été bien vus!

Il a fallu que Jamel (qui devait être renvoyé pour incapacité) écrive au CRIF! L'article est très précis. 2 ans plus tard, on découvre l'affaire... - mais il ne faut pas imiter l'origninal. Et si c'était pour se moquer justement des Nazis en les parodiant? Personne n'évoque cette hypothèse. Où et comment se procurer cette bannière? Bcp de questions à soulever...
On ne voit pas yeux, masqués par des "carrés"... Qui sont vraiment ces soldats?

Écrit par : Gaëlle Mann | 05/04/2008

Bon, ce n'est certe pas malin mais fort bien récupéré par notre élite d'intellectuels de gauche..........

Écrit par : mac | 06/04/2008

Arrête un peu de pleurer, tu cherches à te venger car tu as été viré pour incompétence !!
Je te rappel que dès que tu étais stressé tu bégaillais et étais incapable de donner des ordres !!!!!!! Un chef de groupe à la responsabilité de ses hommes...... En autres exemples....
Bravo j'espère que tu es fière de toi .... En dénonçant aux médias les 3 connards, tu nous mets tous dans le même bain ............ Je pense que tu n'y a pas réfléchi ........

Écrit par : gh | 14/04/2008

Les commentaires sont fermés.