10/05/2012

JO: les rayons du soleil allument la flamme à Olympie

 

jeudi 10 mai 2012 13h44
 

<p>Sur le site d'Olympie, l'actrice Ino Menegaki, incarnant la grande prêtresse des Jeux de l'antiquité, a allumé la torche olympique grâce aux rayons du soleil et à un miroir parabolique. La flamme a commencé un relais qui s'achèvera par l'embrasement du chaudron du Stade olympique, le jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux à Londres, le 27 juillet. /Photo prise le 10 mai 2012/REUTERS/John Kolesidis</p>
 

par Karolos Grohmann et Deepa Babington

OLYMPIE, Grèce (Reuters) - La flamme des Jeux olympiques de Londres a été allumée par les rayons du soleil, jeudi, sur le site d'Olympie, et a commencé un relais qui s'achèvera par l'embrasement du Stade olympique, le jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux, le 27 juillet.

D'importantes forces de police avaient été déployées autour du stade antique et de la ville d'Olympie pour éviter tout incident en raison de la crise économique et politique qui règne en Grèce.

Il y a quatre ans, la cérémonie de la flamme des Jeux de Pékin avait été perturbée par des militants des droits de l'homme et le parcours de la torche avait été jalonné d'incidents, à Paris et à Londres, notamment.

A l'abri de l'agitation, quelques secondes ont suffi à l'actrice Ino Menegaki, incarnant la grande prêtresse des Jeux de l'antiquité, pour allumer la torche grâce à un miroir parabolique.

"Cette cérémonie déclenche le compte à rebours final d'un rêve qui est devenu réalité il y a sept ans à Singapour quand Londres a été choisie pour accueillir les Jeux de 2012", a déclaré le président du Comité international olympique, Jacques Rogge, qui se retirera après les Jeux.

"L'énergie transmise par le soleil à la flamme olympique va allumer la torche qui va voyager du berceau des Jeux olympiques de l'antiquité au pays qui a inventé le sport moderne et l'esprit du fair play", a-t-il ajouté devant des représentants du mouvement olympique, de la Grèce et de la Grande-Bretagne.

POUR LA TROISIÈME FOIS

Londres est ainsi devenue la première ville à recevoir deux fois la flamme olympique. La capitale britannique organisera les Jeux pour la troisième fois cet été après avoir accueilli ceux de 1908 et de 1948 mais la torche et le relais n'ont été créés que pour les Jeux de Berlin en 1936.

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE84907G20120510

 

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Personnellement, je pense qu’en ce moment la Grèce, qui est au bord du gouffre, a autre chose à faire qu’à s’amuser à allumer des torches pour les JO, ces manifestations pour bobos et qui servent à détourner l’attention des peuples. Il y a longtemps que l’esprit olympique de Pierre de Coubertin a disparu et que les exploits des sportifs sont remplacés par les exploits du dopage !

Écrit par : abad | 10/05/2012

Répondre à ce commentaire

Cher abad, justement, des JO, il ne reste que cette première flamme, allumée le matin sur le site d'Olympie par les rayons du soleil...

Comment ne pas penser à ceux de l'Aube dorée qui se battent pour leur pays?

Pour le reste, je suis bien de votre avis !

Écrit par : Gaëlle Mann | 11/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.