25/05/2012

La statue de Raoul Wallenberg à Budapest souillée par des pieds de porc

Des inconnus ont souillé à Budapest la statue de Raoul Wallenberg, le diplomate suédois qui a sauvé des milliers de Juifs hongrois pendant l'Holocauste, en y pendant des pieds de porc ensanglantés.

« Les autorités ont promis une "action immédiate", selon les médias »

Un groupe de touristes de New York visitant le site, mardi 23 mai 2012, ont découvert cette dégradation, selon les médias hongrois. Les autorités ont promis une "action immédiate", selon les médias.

Cette année marque le centenaire de la naissance de Raoul Wallenberg. Pendant l’occupation nazie de la Hongrie, Wallenberg avait émis des documents de voyage – connus sous le nom de "passeports Wallenberg" pour au moins 20.000 juifs et également mis en place plus de 30 maisons d'hébergement pour les Juifs.

Il a disparu après avoir été arrêté en janvier 1945 par les troupes soviétiques.

18:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Beaucoup de gens, parmi ceux qui ont les goûts culinaires les plus raffinés, aiment les pieds paquets.

Écrit par : abad | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Raoul Wallenberg n'aurait pas refuse une invitation a cette brasserie?
http://www.pieddecochon.com/
( il faudra peut etre que ce restaurant change de nom in jour, au point ou nous sommes?)

Écrit par : Nelly | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Chère Nelly, vous me rappelez de bien agréables souvenirs! Le pied de cochon pané et grillé est une pure merveille! Froid en rémoulade,c'est également délicieux! - ils ne savent pas ce qu'ils perdent...

Écrit par : Gaëlle Mann | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

Je crains que ce restaurant soit obligé de changer de nom, moi aussi... "Au pied de chameau" ?

Écrit par : Gaëlle Mann | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

@ abad: j'aime beaucoup les pieds paquets, spécialité provençale, qui ne sont pas des "pieds", mais de sortes de paupiettes de panse de mouton, farçis d'herbes, de lardons, de mie de pain et d'autres bonnes choses. La cuison est lente, assez longue, dans un bouillon parfumé, avec pieds d'agneau, tomate et oignon. C'est un délice! Mais la préparation est longue et minutieuse, et on n'en trouve plus aujourd'hui dans les restaurants provençaux. Hélas pour la gastronomie, car c'est réellement très bon, accompagné ou non de pommes vapeur.
Les pieds paquets à la marseillaise rappellent les tripoux d'Auvergne.
Réchauffés, c'est encore meilleur!

Écrit par : Gaëlle Mann | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.