25/05/2012

C'était le 23 mai 1996: mort en martyr du jeune Eugène Rodionov

23rd mai, 2012

 

En février 1996, ce jeune soldat russe fut capturé par des rebelles musulmans de Tchétchénie.

Il fut gardé prisonnier – et probablement torturé – pendant 100 jours.
Le 23 mai, le jour de ses 19 ans, parce qu’il avait encore une fois refusé d’abjurer le christianisme et d’embrasser la religion de Mahomet, il fut décapité au couteau.

Il est souvent considéré comme un saint en Russie.

Source

Contre-info.com

02:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

"...décapité au couteau" ! Voilà résumée toute cette religion "d'amour et de tolérance" ! Eugène est considéré comme un saint en Russie. En France il serait au mieux oublié, au pire, considéré comme un croisé islamophobe !
La "reconquista", qu'il faut rêver - et préparer - chaque jour, ne se fera pas sans nos frères russes !
N'oublions pas ce martyr européen !

Écrit par : dirk | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Vous avez suivi la campagne présidentielle française en ligne, avez discuté, échangé de l'information ? Votre avis nous intéresse !
Participez à notre enquête en ligne http://enquetes.enpolitique.com/s/France2012/?pe=54101

Nous vous invitons également à diffuser le sondage auprès de vos contacts.
Merci de votre participation !
projet@enpolitique.com

Écrit par : Projet EnPolitique | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Oui, c’est un Saint !
C’est un martyr du mondialisme antieuropéen et antichrétien. Mais on sait qui sont les coupables !

Écrit par : abad | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

il fut trucidé comme du bétail par des tenants de la religion de la tolérance , chérie de nos démocrates !!
que ce jeune soldat repose en paix , il est mort en martyr de la foi!!
salutations.

Écrit par : parvus | 25/05/2012

Répondre à ce commentaire

Ce jeune soldat russe, mort en martyr pour le Christ, est très émouvant. Qu'il repose en paix, dans l'Amour éternel!

Écrit par : Gaëlle Mann | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.