Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2012

Les Identitaires, voiture balai de la droite - Editorial par Claude Bourrinet

Les Identitaires, voiture balai de la droite
Si la gauche de l’argent, dont la victoire doit plus au rejet de l’ex-président qu’à l’adhésion à un programme qui n’est, ni plus ni moins, que celui, permanent, de la classe libérale et atlantiste qui squatte le pouvoir en France et en Europe, ne suscite guère d’enthousiasme parmi les masses, sa droite n’est pas vaillante non plus. D’autant plus que le petit chef ayant opté, plutôt lâchement, et finalement égoïstement (on n’est pas néo-soixante huitard pour rien…) pour des vacances dorées dans des palaces marocains, les sous-chefs s’étripent en s’envoyant des amabilités.

La défiance n’est pas une politique. Les sondages, cette fièvre d’un moment, peuvent bien dire épisodiquement le contraire, le fait même qu’un Hollande l’ait emporté indique suffisamment qu’on ne se fait guère d’illusion sur l’avenir, qui risque bien d’être semblable à ce que l’on a connu, voire pire. La revendication, à la limite grotesque, d’une normalité assumée, n’engage pas à l’optimisme. Car, dans une situation si anormale, si inquiétante, où tout peut arriver, l’effondrement économique, la guerre mondiale, la guerre civile, il serait nécessaire, au contraire, d’avoir à la tête de l’Etat un chef qui soit autre chose qu’un être « normal ».

Mais passons. Il est vrai que l’agité qui nous a quittés donnait l’impression parfois d’être atteint de troubles gesticulatoires pathologiques. Mais ce n’était sans doute qu’une interprétation erronée, car notre président « normal » actuel semble tout autant animé de cette frénésie de déplacements, d’interventions et de déclarations que son frétillant prédécesseur. La normalité moderne consisterait-elle dorénavant dans l’ubiquité spasmodique ?

Ou bien est-ce un signe de maladie, comme ces mythomanes qui submergent leurs victimes de leur logorrhée, tout en les séduisant, pour cacher le vide de leurs propos ?
Il n’en fallait pas moins pour qu’un menu fretin, venu des eaux polluées de l’extrême droite « identitaire », ne vienne à la rescousse du gros poisson pourri qu’est l’UMP.
Le 29 mai, par exemple, à Toulouse, s’est tenu, devant la préfecture, un « Rassemblement des droites (comme cela sent bon les années 30 !) contre le vote des étrangers ». Cette sauterie qui ne groupait qu’une vingtaine de personnes, mêlait des membres du bloc identitaire, de l’UMP et de l’UNI. La manifestation se réclamait emphatiquement de la Révolution française et de la République. C’est de mode. Riposte laïque, un autre animal de basses eaux, n’a-t-elle pas ouvert le chemin pour ces réconciliations fusionnels autour de « thèmes consensuels », comme la lutte contre le « voile islamique » ? Il est vrai que Sarkozy, après avoir proposé le vote des étrangers quand il était ministre de l’intérieur, avait viré de bord pour des raisons électoralistes. Mais comme nous avons affaire à de l’affichage politique, il n’est nul besoin d’aller fouiner jusqu’à la vase. Le principal est de se retrouver dans le bon camp.

Lequel, au fait ? Le problème, avec les poissons dits pilotes, c’est qu’on ne sait pas s’ils fraient la voie, ou s’ils se contentent d’accompagner la bête. Dans un tout autre ordre de réalité, nous avons aussi la mouche du coche. Ces gros malins d’identitaires croient peut-être, un jour, influer sur cet organe local du mondialisme mercantile qu’est l’UMP. Ou bien ont-ils quelques visions d’un avenir qui ressemblerait aux destins de Madelin et de Longuet. Peut-être au fond l’explication est-elle plus bête : ils croient sans doute à leurs âneries.

Comme les campagnes électorales s’organisent maintenant volontiers par le truchement électronique, nous n’avons pas tardé à recevoir une invitation (anonyme) à signer une pétition adressée aux candidats des partis de « droite ». La thématique de cet appel reprend en partie celle de l’exhibition toulousaine. En gros, il nous est affirmé qu’Hollande n’était pas légitime. Pourquoi ? Parce qu’en fait, la France est majoritairement à droite, et que la zizanie, seule, a empêché qu’elle n’ait basculé du bon côté.

L’argumentation reprend une rhétorique étrangement surannée : il y est question des socialo-communistes, des trotskistes (Mélenchon), des libertaires (les écologistes), des dizaines de millions de morts causés par les régimes communistes. Elle se fonde essentiellement sur la réactualisation de la vieille dichotomie, issue de la Guerre Froide, droite/gauche. L’échec de la droite à s’unir provient surtout d’une bien-pensance qu’imposeraient le « diktat » de la gauche et la pression de médias qui, pourtant, ont été mis en place et contrôlé aussi bien par la droite que par la gauche.
Enfin, nous assure-t-on, « il existe plus de différence entre un homme de droite et un socialo-communiste qu’entre deux hommes de droite ».

L’impudence de ce qu’on pourrait qualifier de boniment de foire est si imposante qu’on en reste quasi coi. On se demande où ces gens ont vécu depuis quelques dizaines d’années. Cela fait penser aux personnages du film de Kustorica, Underground, qui demeurent enfermés pendant de longues années dans une cave, en croyant vivre dans un monde, qui est, de fait, artificiellement façonné pour les berner. Nos militants identitaires sont des sortes de revenants, qui déblatèrent d’antiques antiennes, en croyant que le monde n’a pas changé.

Est-il vraiment utile de rappeler que cela fait belle lurette que la droite et la gauche, en tant que réalités historique, ont cessé d’exister ? Que la classe politique officielle, dans son ensemble, recrutée et sélectionnée par un système inique, a, depuis longtemps, adopté le libéralisme mondialiste, et s’est convertie, non seulement à la société mercantile sans scrupules identitaires, mais s’est inféodée aux Etats Unis d’Amériques et à son bras armé, le sionisme ? Il y a des lustres qu’il n’existe aucune différence, sinon des bagatelles de surface, concernant surtout, à la mode anglo-saxonne, des problématiques « sociétales » et culturelles, des assaisonnements de mœurs, sur lesquelles, du reste, tout ce beau monde se retrouve un jour en accord, quand bien même on y mettrait les formes, entre les tenants du social-libéralisme, mâtiné, si l’on veut, d’esprit libertaire, et un libéralisme « dur » pour qui, l’argent n’ayant aucune odeur, il n’existe pas fondamentalement de légitimité aux résistances à la marchandise conquérante, que ces obstacles soient la nation, la famille, le peuple ou les traditions. Cette caste n’en forme qu’une. Elle constitue l’appui logistique de ce qui nous détruit, notamment en ayant soumis nos forces armées au commandement de l’Otan, c’est-à-dire des Américains, et en promouvant la sous-culture yankee et la langue anglo-saxonne. Mettre l’accent sur le vote des étrangers n’est qu’un leurre, un rideau de fumée qui cache l’essentiel.

La véritable opposition est entre le mondialisme, défendu par la force et la ruse par l’UMPS, et les forces nationales, les mouvements qui essaient, en lien avec d’autres forces internationales réellement patriotiques, d’empêcher la victoire désastreuse du « Nouvel Ordre Mondial ». Soutenir, de près ou de loin, ceux qui ont pris le parti de nos ennemis mortels, c’est peut-être faire preuve de naïveté, mais c’est sûrement trahir le pays et le peuple français. Ce qui ne saurait être sans conséquences.
 
VOXNR - 30/05/12

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Pour une fois, souhaitons que ce salopard d'Albert Pike ait annoncé la vérité en disant : "Finalement les Nations nous démasqueront et nous renverseront , avec esprit de Revanche, et notre domination sur elles, n'aura jamais lieu".

Écrit par : turigol | 01/06/2012

Répondre à ce commentaire

Lorsque l'auteur de cet article aura pris le dixième des risques pris par les Identitaires et Riposte Laïque pour s'opposer à la colonisation-islamisation du pays, il pourra leur donner des leçons.
VOXNR est allié des musulmans en bons idiots utiles du système. Au lieu de prendre les Identitaires pour des imbéciles (sur les passages surlignés en gras), je leur conseille de lire quelques penseurs à l'origine des Identitaires, notamment Guillaume FAYE. Ils n'ont pas attendu VOXNR pour savoir que le clivage droite-gauche était dépassé !

Plus fondamentalement, c'est la vieille rhétorique judéo-chrétienne ou bolchevique: "si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi"; "Si tu es anti musulman, tu es pro sioniste". Avec le pendant en face " Si tu es antisémite, tu es islamophile"
Aucun avenir constructible n'est possible avec une telle faiblesse intellectuelle.
Quant à la conclusion " ...c'est trahir le pays et le peuple français", c'est risible de la part d'un mouvement allié à Mohamed Latrèche et à son parti musulman !

Écrit par : dirk | 01/06/2012

Répondre à ce commentaire

Dans cet éditorial, ce que je condamne, c'est cet éternel esprit de chicaya typiquement français consistant à cibler prioritairement la chapelle voisine par rapport à l'ennemi commun. Nous devons avoir - où que nous nous situions , "nationalistes", "souverainistes, "identitaires", etc. - un esprit de "front" et mettre un bémol sur des analyses caricaturales décontextualisées.
Un exemple. Il m'arrive souvent de citer Riposte Laïque, un mouvement dont je suis diamétralement étranger pour plein de raisons. Mais aujourd'hui, il y a le feu dans la maison et nous avons besoin de tout le monde, tout particulièrement de ceux qui sont en première ligne dans le combat de libération nationale. Si chacun dans notre camp était capable d'entreprendre la révolution culturelle opérée par ces gens venus de bords anticléricaux, de gauche, voire francs-macs, nous avancerions plus vite. Idem pour les Identitaires, certes pas parfaits, mais ils sont sur le terrain eux ! C'est RL et les Identitaires qui sont trainés aujourd'hui devant les tribunaux, alors au moins, respectons-les !

A ne pas rater la vidéo sur Mélanchon à la fin !

http://ripostelaique.com/contrairement-aux-elucubrations-de-melenchon-a-marseille-la-france-ne-doit-rien-aux-arabes.html

Écrit par : dirk | 02/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ dirk, je comprends bien vos arguments, mais à Marseille, ville martyre, on n'a vu et on ne voit sur le terrain que les militants du Front et RBM. Pas d'identitaires... - Et je vous prie de croire que le "terrain" est ici très dur et très dangereux !
Le travail des militants est admirable par son courage! Ils sont agressés! Mais ils continuent à coller pour assurer une présence française visuelle dans des quartiers quasi interdits! Ils aimeraient peut-être avoir un peu de renfort de la part des Identitaires...

Écrit par : Gaëlle Mann | 02/06/2012

Répondre à ce commentaire

@Gaelle,
Oui Gaelle, je suis bien d'accord avec vous (je ne connais pas la situation à Marseille). Ici, un vieil ami identitaire flamand (JF.V., un "pur et dur ", pas très francophile !) vient d'être investi pour représenter le RBM à Dunkerque. Ses colleurs d'affiche et distributeurs de tracts sont une dizaine de jeunes identitaires qu'il mène au pas de charge ( "suivez-moi !" plutôt qu' "en avant !"). Le FN l'a préféré à d'autres plus orthodoxes, mais beaucoup moins dynamiques et entourés de buveurs de bière peu efficaces.
Pour avoir moi-même "tracté" avec eux pour d'autres causes, je peux vous dire qu'ils en veulent, à condition d'avoir un bon chef pour les mener au combat !
Je me considère d'ailleurs moi-même comme "identitaire" flamand (tendance "völkisch") plutôt que comme "nationaliste". Ce qui ne m'a pas empêché de prendre position pour Marine...et pour continuer de le faire.
Mais c'est sans doute mon côté germanique cette recherche d'efficacité au-delà du bla-bla !

Écrit par : dirk | 02/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ dirk: je vous crois volntiers , mais hélas la mentalité est complètement différente en PACA! Et je le sais de source très sûre...

Je ne peux pas dire certaines choses sur le blog.

Amitié!

Écrit par : Gaëlle Mann | 03/06/2012

Répondre à ce commentaire

@turigol :

Quel visionnaire ...
Espérons que sa citation-formule sera brevetée.
Les Pike, devraient bénéficier d'un retour sur investissement largement mérité. Ils ne pourront plus jamais tromper les gens, et seront définitivement grillés partout.

Écrit par : raul | 03/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les Identitaires voiture balai de la droite ?
...ou plutôt bulldozers ?
Ne nous trompons pas d'ennemis !
http://www.youtube.com/watch?v=pDTJpOzq8gg&feature=youtu.be

Écrit par : dirk | 03/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.