Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2012

Un projet pédagogique pourfendu par des négationnistes

« Si vous êtes confrontés à un négationniste, vous avez le devoir de le signaler. Ne pas le dire, c'est être complice. Vous y êtes allés, vous avez aussi un devoir de citoyen. » Ces mots, Frank Gilson les a prononcés devant les élèves du collège Jean-Monnet de Caudry, près de Cambrai, qu'il a emmenés à Auschwitz au mois de février 2012 (photo), quelques jours après leur retour. Il ne pensait pas alors être lui-même victime de ce qu'il dénonçait. Car le projet initié par ce professeur d'histoire géographie a suscité la vindicte d'internautes mettant en doute l'existence de la Shoah, et de deux particuliers qui se sont fendus de courriers dénonçant la « vision partiale (sic) de l'histoire » qu'il a professée à ses classes de 3e.

« le projet initié par ce professeur d'histoire géographie a suscité la vindicte d'internautes mettant en doute l'existence de la Shoah »

Sur Internet, ce sont deux sites négationnistes qui ont repris des articles de presse relatifs au projet pédagogique mené à Monnet. L'un d'entre eux tourne en dérision, à l'aide notamment d'un montage photo, le projet comme la personne de l'enseignant, à coup d'allusions nauséabondes sur ses supposées origines ou d'assertions selon lesquelles on chercherait à « embrigader » les jeunes. Quant aux missives expédiées suite au voyage en Pologne, elles sont signées de particuliers habitant « en région parisienne », qui considèrent, sans injures ni menaces, voire fort poliment, « qu'il devrait enseigner une autre lecture de l'histoire »

 

À lire également : le récit du voyage des élèves du collège Jean-Monnet de Caudry à Auschwitz, sur http://webcahier.fr/index.php (onglet projets pédagogiques).

 

Crif - 01/06/12

 

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Pourquoi ne pas emmener les eleves visiter les chateaux cathares: Monsegur, Puylaurens.. C'est notre histoire, cela nous concerne.. L'autre ne nous concerne pas.

Écrit par : Nelly | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

D'abord, il faut faire la difference entre negationniste et revisionniste.. Et la plupart des revisionnistes sont appeles a tort, negationnistes.
Le revisionniste veut faire toute la lumiere sur des sujets tres flous, mais la loi ( gayssot-Fabius) l'en empeche.
C'est bien la premiere fois dans l'histoire.

Écrit par : Nelly | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

« Si vous êtes confrontés à un négationniste, vous avez le devoir de le signaler» : encore et toujours l’appel à la délation ! Les HLPSDNH sont de retour !

Écrit par : abad | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

Dans ma région, une classe de collège (un collège privé!) a visité Berlin dernièrement. La Voix du Nord relate qu'après la visite touristique, un "pèlerinage pédagogique" à Oranienbourg fut organisé, avec commentaires sur la schoah par le professeur accompagnateur.
Manque de chance, Oranienbourg était un simple camp de concentration pour opposants au régime nazi, ouvert en 1933! Wiki nous apprend qu'il n'y eut "que" 16 prisonniers tués par les gardes sur un total de 3 000 prisonniers uniquement allemands.
Voilà à quels bourrages de crânes de nos enfants on assiste aujourd'hui ! Ce qui jette un doute forcément sur d'autres camps !

Écrit par : dirk | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Cher dirk, sur tous les camps de concentration, aucun doute n'est possible. Vous le savez bien.

Écrit par : Gaëlle Mann | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Gaelle, absolument d,accord ! j,en ai moi-méme visiter un , mais pas avec avec le concours d,un tel prof !!
d,autres sujets sont aussi tabous , voir le sort réservé à R.V.
salutations.

Écrit par : parvus | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ parvus: RV ou RF ?

Écrit par : Gaëlle Mann | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Gaelle , je pensais à R.V. pour son étude sur O/glane !!
mais effectivement R.F est aussi dans le club des pestiférés.
salutations.

Écrit par : parvus | 06/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.