Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2012

Le don de sang bientôt possible pour les homosexuels

 

Les dons de sang par les hommes homosexuels ne seront bientôt plus interdits en France, a annoncé jeudi la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine.

La Rédaction avec Reuters | RMC.fr | 14/06/2012
 
 
 
 
Les homosexuels ne seront bientôt plus exclus du don du sang
 
© Reuters. Le don de sang par les hommes homosexuels ne sera bientôt plus interdit en France, a annoncé la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine, jeudi à l'occasion de la journée mondiale du don du sang. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Be
Les dons de sang par les hommes homosexuels ne seront bientôt plus interdits en France, a annoncé jeudi la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine.
«Le critère ne peut pas être la nature des relations sexuelles ou l'inclination sexuelle», a-t-elle déclaré après avoir elle-même donné son sang «pour montrer l'exemple» en cette journée mondiale du don du sang.
«Le seul critère, c'est celui du risque et de ce point de vue-là, nous allons avancer pour faire en sorte que les hommes, qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes, soient en mesure de donner, puisque ce n'est pas, en soi, un facteur de risque», a-t-elle ajouté.

Pas de population à risque selon l'orientation sexuelle

Marisol Touraine a annoncé une évolution dans ce sens «dans les mois qui viennent».
La justification apportée jusqu'à présent par les précédents gouvernements et des épidémiologistes était la plus grande prévalence du VIH dans la communauté homosexuelle. Les précédents ministres de la Santé, Xavier Bertrand et Roselyne Bachelot avaient pourtant promis d'ouvrir le don du sang aux homosexuels sans jamais concrétiser ces voeux.
«L'enjeu n'est pas de nier l'impératif de sécurité. Le risque ne doit pas être accepté en tant que tel. Simplement, il n'y a pas de population à risque en raison de leur orientation sexuelle», a ajouté Marisol Touraine.
Cette prise de position va dans le sens des revendications des associations de lutte contre les discriminations ou encore de l'appel lancé en 2011 par le Défenseur des droits Dominique Baudis.
 
 

17:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

On est en plein dans l'irénisme idéologique et le mensonge lorsqu'on déclare su' "il n'y a pas de population à risque en raison de leur orientation sexuelle" ! Toutes les statistiques démontrent exactement le contraire, et l'expression "population à risque" (de SIDA) a été inventée notamment pour cibler les homos !!!
Y a-t-il autre chose que des gourdasses écolos, des Africaines hystériques et des pétasses gauchistes de ce type au gouvernement ??? ...sans parler de ceux et celles appartenant à un lobby que la loi Fabius (+Gayssot) interdit de citer !

Écrit par : dirk | 14/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ dirk: tout à fait d'accord avec vous. Si je comprends bien, on ne demadera plus aux donneurs hommes s'ils ont des relations sexuelles avec d'autres hommes? - mais ils peuvent mentir! N 'importe qui peut aller donner son sang dans les cars de transfusion sanguine que l'on voit souvent dans les villes.

Marisol Touraine me semble aggraver le risque déjà existant! Mais le but est essentiellement politique: abolir toute discrimination!

Je suis sûre qu'il y a déjà des gays à comportement à risques qui vont donner leur sang parce qu'ils s'estiment sains.

Et le sang recueilli dans les prisons?

Écrit par : Gaëlle Mann | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Mais puisqu'on vous dit que tout le monde est égal ... juste les FDS le sont un peu moins.

Écrit par : Décée | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

une façon de lutter contre le chomage !!!!!
salutations.

Écrit par : parvus | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.