Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2012

Démision de l'Eglise pour les jours fériés

Lu sur LSB :

L’Association nationale des directeurs des ressources humaines propose de permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d’autres, à leur convenance. La proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétienne (jeudi de l’Ascension, lundi de la Pentecôte et Assomption) seraient «banalisés». En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint comme jours fériés communs.

Présent au congrès, le ministre du Travail, Michel Sapin a recommandé aux entreprises «d’agir sur ce sujet avec beaucoup de prudence».

De son côté, Monseigneur Bernard Podvin, porte parole de la conférence des évêques de France tient un discours maçonnique : «les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d’un calendrier».

«La République est laïque. C’est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c’est certainement une des sources de paix de la société».

 

Contre-info.com

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Saint Paul : " L'Impiété travaillera au grand jour ......", mystère de l'Apostasie qu'il annonce clairement.
Notre-Dame à La Salette annonce cette impiété : Rome perdra la Foi et deviendra le Siège de l'Antéchrist.
Tout se met en place, mais sachant que le disciple n'est pas au-dessus du Maître, la persécution sera au rendez-vous, elle est dans la "banlieue" de notre quotidien et se rapproche, ....mais...car il y a un Mais : " ces jours seront abrégés en faveur des Elus, sinon aucun n'aurait eu la vie sauve " (Le Christ)
Le Père Malachi Martin, jésuite (dcd) qui avait lu le troisième secret de Fatima ( sous serment) avait déclaré à une télé ( ou radio) américaine en 1997 : "Avant 20 ans, tout sera réalisé" , ce qui signifierait que nous en sommes aux fameux temps "bibliques" de l'Ancien Testament, du Nouveau et principalement dans l'Apocalypse de St Jean : Un temps, deux temps, et la moitié d'un temps = trois ans et demi, ce qui représente la prédication du Christ pendant le même laps de temps, et que Satan revendique (de droit pour avoir vaincu Adam et Eve), car son temps est compté.

Écrit par : turigol | 29/06/2012

Répondre à ce commentaire

«les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d’un calendrier»: doit-on lui rappeler que le calendrier actuel a été défini par l’Eglise et plus particulièrement le Pape Grégoire XIII : c’est le calendrier grégorien. C’est un véritable travail scientifique qui a permis à l’époque de le définir comme nous le connaissons aujourd’hui : l’Eglise devrait en être fière au lieu d’en avoir honte !
« mais le respect de la diversité » : c’est un comble, car, précisément ce sont les immigrés qui doivent respecter les coutumes et règles du pays d’accueil et non l’inverse ! Ce n’est pas à nous de nous conformer à leurs coutumes. D’ailleurs, le calendrier est un excellent exemple : bientôt va-t-on nous imposer le calendrier lunaire des musulmans, auquel il manque chaque année autour de 25 jours tellement il est arriéré et absurde ! Le crétin qui a fait cette proposition ne sait sans doute pas que les fêtes musulmanes changent d’années en années et très rapidement il y aura non pas 3 jours de fêtes dans l’année, mais quatre, puis cinq, etc.., et elles reviennent plus rapidement vu que leur calendrier est plus court; Devrions-nous aussi nous aligner sur leurs absurdités ?
Quand à la triste déclaration du porte parole de la conférence des évêques, on se contentera de l'appeler: pot-de-vin !

Écrit par : abad | 29/06/2012

Répondre à ce commentaire

Ce Monseigneur est un traître soumis à l'islam et à l'idéologie décadente qui domine désormais la société. S'il allait au bout de son raisonnement, il devrait logiquement abandonner une bonne partie des églises, basiliques et cathédrales aux musulmans pour "respecter la diversité".
La diversité, c'est diviser pour mieux régner. C'est tout sauf "une des sources de paix de la société" ! Monseigneur devrait de temps en temps lever le nez de son bréviaire pour le vérifier.

Écrit par : dirk | 29/06/2012

Répondre à ce commentaire

Cet abruti est tout sauf mon seigneur !
Quant à des pots de vin, sous une forme ou une autre, qui sait....

Écrit par : téléphobe | 29/06/2012

Répondre à ce commentaire

Un jour ils proposeront de raser nos églises et alors Potdevin se précipitera pour dire : les Catholiques ne sentent nullement propriétaires du ....... cadastre !

Écrit par : Non | 29/06/2012

Répondre à ce commentaire

Demision, et pas qu'à moitié .

Écrit par : Non | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ dirk: il ne lit certainement plus son bréviaire depuis longtemps! Beaucoup de hauts ecclésiastiques sont francs-maçons...

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

Merci, cher abad, pour votre excellent commentaire qui remet les pendules à l'heure! Que tous les visiteurs le lisent! C'est très important!

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

Il faudrait aussi supprimer le dimanche chômé, et le remplacer par le vendredi pour les musulmans et le samedi pour les juifs ! Voilà ce qui serait la vraie diversité, et en même temps cela résoudrait la question du travail le dimanche.

Écrit par : abad | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les fetes chretiennes ont deja disparu aux Etats Unis, sauf Noel que certains innommables voudraient supprimer.. avec les arbres de Noel qui les genent. Mais la, ils se heurtent a un roc, car les Americains sont tres attaches a cette fete.
J'oubliais Paques qui fait marcher le commerce...

Écrit par : Nelly | 30/06/2012

Répondre à ce commentaire

C'est de pire en pire. Chaque jour apporte son lot de coups terribles envers l'Histoire de notre pays et sa culture.
On enterre un peuple tout vivant.

Des salauds sont à l'oeuvre dans les bas fonds de la République : ils tiennent le pays.
Ils devront payer ce qu'ils ont fait, tôt ou tard (et ils le savent déjà bien évidemment).
Mais ils ont des coups d'avances.

Écrit par : raul | 01/07/2012

Répondre à ce commentaire

@ abad: dans les banques, on travaille le samedi matin, or c'est le shabbat. La communauté juive ne s'insurge pas.

On voit bien par là que ces nouveaux jours fériés dits libres -supprimant des fêtes chrétiennes - sont uniquement destinés à la substitution de population et même de religion! Tout est fait pour l'Islam triomphant!

Écrit par : Gaëlle Mann | 01/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.