Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2012

Sète (34) – Pompiers menacés : « Si elle meurt, on va vous crever à coups de couteau »

 
 

« Si elle meurt, on va vous crever à coups de couteau. » Voilà dans quelle atmosphère ont « travaillé » les pompiers sétois ce matin dans les premières heures dans un bâtiment de l’île de Thau. Les secours avaient été sollicités à la suite d’un arrêt cardiaque d’une femme. Dès leur arrivée dans le quartier*, ils ont été copieusement insultés au prétexte qu’il avait mis trop de temps à arriver.

Le reste a été du même tonneau. Les trois pompiers se sont alors livrés à un « drôle » de manège. Pendant qu’un homme effectuait des massages cardiaques à la femme, un autre tentait de calmer la famille dont quelques membres avaient sorti des couteaux.

« C’était des conditions effroyables », témoigne un homme de la caserne. Finalement le cœoeur de cette femme est reparti. Elle a pu être évacuée vers l’hôpital. Les pompiers, eux, sont rentrés à leur poste particulièrement choqués.

Source

_________

Note NPInfo : ce que ne dit pas Midi Libre, qui rapporte cette affaire, c’est que le quartier en question est peuplé de « Chances pour la France ».

 

NdB: Quels salopards! Les Pompiers ne doivent plus aller dans ces zones de non-droit où les racailles les insultent et les menacent avec des couteaux!

20:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Les pompiers devraient faire un scandale pour dénoncer ces violences inadmissibles ! Ils auraient mieux fait de rester chez eux au lieu de chercher à sauver cette vermine !

Écrit par : abad | 02/07/2012

Répondre à ce commentaire

ces racailles savent trés bien qu,elles peuvent faire monter la pression , car les autorités se taisent , pas de vagues!!
sous d,autres cieux , ils seraient à genoux , et applaudiraient les pompiers.
la France n,est plus un pays qui est respecté!!
salutations.

Écrit par : parvus | 03/07/2012

Répondre à ce commentaire

Oui.
Qu'ils ne se déplacent plus?
Mais en ce cas, ces merdes portent plainte!
Non, c'est maintenant que les pompiers doivent porter plainte contre ces merdes.
Mais en ce cas, c'est la justice qui prend parti, pour les merdes.

C'est insoluble sans changement de pouvoir, sans nationalisme extrêmement déterminé.
Parmi les nationalismes "historiques", connus, je considère qu'il n'en existe qu'une seule forme qui peut nuire à l'étendue des dégâts qu'à subi la France, et la nettoyer de toute cette merde qui la pollue.

Écrit par : raul | 06/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.