06/07/2012

Carnage à la Kalachnikov à Lille : Fayçal Mokhtari et Djelloul Cherifi arrêtés en Espagne

 

 

Les auteurs présumés de la fusillade de la discothèque de Lille ont été arrêtés par la police espagnole grâce à un informateur. Fayçal Mokhrari, le multirécidiviste suspecté d’être l’auteur des coups de feu au moyen d’un AK-47 le week-end dernier qui a fait deux morts et six blessés, et son complice ont finalement été interpellés, vendredi matin vers 11h00, près de la frontière française, à Figueras, en Espagne par la PJ de Lille et la Guardia Civil de Gijon en Catalogne.

Selon les informations d’Europe 1, la police espagnole a reçu un renseignement d’un informateur sur leur possible présence à Figueras, d’après Frédéric Fèvre, le procureur de Lille. « Aussitôt la police française a dépêché un avion et envoyé des enquêteurs sur les lieux dans la nuit (et ils) sont arrivés ce matin. Pratiquement au même moment, vers 11h, la garde civile de Figueras qui faisait une patrouille pédestre a repéré les deux individus auteurs présumés de la fusillade de Lille », a-t-il précisé. Les fugitifs recherchaient des faux papiers

Les deux hommes ont alors été interpellés sur la voie publique sans opposer de résistance. Ils n’étaient pas armés. « Nous savions qu’ils étaient susceptibles de se rendre en Belgique ou en Espagne », a précisé le procureur. « C’est un informateur qui a dit que ces deux individus (…) recherchaient de faux papiers pour se rendre en Afrique du Nord ».

Selon le procureur, « ils ont nécessairement bénéficié de complicité. C’est l’instruction qui le déterminera ». Une information judiciaire pour « assassinat », « tentative d’assassinat » et « détention d’armes de guerre de première catégorie » a été ouverte par le parquet de Lille.

A 32 ans, Fayçal Mokhtari, « très défavorablement connu des services de police » et déjà condamné à plusieurs reprises, devait bénéficier d’un « aménagement de peine » alors qu’il aurait du purger deux ans de prison ferme pour vol aggravé. Son complice présumé, Djelloul Cherifi, un boxeur de 24 ans originaire de Lille, est lui aussi « déjà connu des services de police, mais pour des faits de moindre importance », selon une source proche de l’enquête. « Il est bien complice des faits, mais son implication est plus légère (..), puisqu’il n’aurait joué que le rôle de chauffeur du tireur, qui est bien seul à avoir fait feu », avait déclaré cette source, insistant sur « deux profils totalement différents ».

Les deux individus vont être présentés vendredi soir devant des juges madrilènes. Ils devraient rentrer en France la semaine prochaine. Les deux hommes étaient activement recherchés pour « assassinat », « tentative d’assassinat » et « détention d’arme de guerre de première catégorie ».

Source et ici

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

La prudence, serait de les passer à la Kalachnikov, pour le bien de tous.
Ils savaient que le retour au "pays" serait une sécurité pour eux, même sans faux papiers. Ces gens là sont menteurs et se soutiennent entre eux.
Quid de la justice ?? ...à suivre...

Écrit par : turigol | 06/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bizarrement, ce type d'ordure n'est jamais arrêtée en France ... mais en Espagne, en Belgique ..... bizarre.

Écrit par : Non | 06/07/2012

Répondre à ce commentaire

@ on: oui, cela m'a frappée... Les policiers ne ferment pas les yeux (sur ordres) hors de nos frontières!

Écrit par : Gaëlle Mann | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

aprés la fusillade , les deux individus ont eu largement le temps de prendre la fuite , et les frontiéres n,existant plus , rien de plus facile que de passer en Espagne , sans l,informateur, la police Espagnole ne les aurait peut-étre pas serrer!!
salutations.

Écrit par : parvus | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Fesses sales et gélules : des chonces pour la Fronce ;o)
Qu'on fasse sauter le melon à ces deux salopards !

Écrit par : téléphobe | 07/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.