Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2012

Affaire Merah: les familles des victimes, oubliées du 14 Juillet

Posté par le 15 juillet 2012

 

Les familles des trois militaires assassinés par Mohamed Merah déplorent ne pas avoir été conviées au défilé du 14 Juillet, comme les autres familles de militaires endeuillées. Elles évoquent ainsi un « traitement de deux poids, deux mesures ».

Albert Chennouf, père d’Abel, l’un des deux militaires abattus le 15 mars dernier à Montauban, s’était déjà ému de la diffusion télévisée des échanges entre Merah et les policiers du Raid, pendant l’assaut mené contre le terroriste le 21 mars. Cette fois, les familles des victimes regrettent que le nouveau gouvernement n’ait pas songé à les accueillir au traditionnel défilé du 14 Juillet, pendant lequel un hommage est également rendu aux soldats tués en mission.

Albert Chennouf, porte-parole des familles de victimes assassinées par Mohamed Merah, stigmatise une « amnésie » du gouvernement : « Y a-t-il une différence entre nos enfants assassinés par un terroriste sur le sol français, et des soldats morts sur le sol afghan?»

Les proches des militaires abattus par Merah se disent oubliés : « Nous souffrons du matin au soir, nous nous sentons mis à l’écart », conclut Albert Chennouf.

Source14

01:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Comme les Harkis !

Écrit par : abad | 16/07/2012

Répondre à ce commentaire

ce n,est qu,injustice que ces familles de militaires ne fussent pas invités!
le deux poids et deux mesures de ce gouvernement est intolérable!!
salutations.

Écrit par : parvus | 16/07/2012

Répondre à ce commentaire

Comme les Harkis !

Écrit par : abad | 17/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.