Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2012

Le parti néonazi NPD dans le viseur de Berlin

L'Allemagne s'apprête à lancer une procédure d'interdiction du parti néonazi NPD. Les patrons des Länder allemands ont décidé jeudi 6 décembre 2012 à l'unanimité de suivre l'avis des ministres régionaux de l'Intérieur et d'engager une procédure devant la Cour constitutionnelle de Karlsruhe. Cependant, l'échec d'une précédente tentative et la peur de donner au parti des crânes rasés un coup de projecteur avant les législatives continuent d'attiser les réticences, notamment au sein du gouvernement fédéral.

 

Après la décision des ministres-présidents, le Bundesrat (la Chambre haute du Parlement, où siègent les représentants des États régionaux) pourrait lancer la procédure dès le 14 décembre. «Nous pouvons établir avec des preuves très complètes et accessibles au public que le NPD est un parti hostile à la loi fondamentale», affirme le ministre de l'Intérieur du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Lorenz Caffier (CDU). «Les chances de pouvoir faire interdire ce parti sont très claires, ajoute son collègue de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Ralf Jäger (SPD). Le moment est arrivé pour la démocratie et les organes de protection de la Constitution de se prononcer.»

Crif - 08/12/12

00:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Est décrété anti "démocratique" tout ce qui ose contester la domination de la pieuvre sur les institutions des pays européens.
Est ce que le NPD commet des attentats ? Combien de morts à son actif ?
C'est le CRIF et son équivalent allemand qui définissent ce qui est "démocratique" et ce qui ne l'est pas. Pas même la peine de s'interroger sur l'origine des rédacteurs de cette "loi fondamentale" !!!

Écrit par : dirk | 09/12/2012

Des gens très utiles en cas de guerre civile

Écrit par : marcel | 09/12/2012

Être patriote se traduit par Nazi, d'où, une crise d'urticaire géante dans la maffia au "pouvoir", la crainte surtout de perdre des gros avantages, des avantages en surpoids,des avantages obèses.
Pourtant les mêmes gueules, autrefois, clamaient à tue-t^été : " Il est interdit d'interdire ".
Ô connerie, que de bêtises et de crimes on commet en ton nom.

Écrit par : turigol | 09/12/2012

Ils ne l'emporteront pas au paradis dans tous les cas.
Ils ont peur de perdre le contrôle.
Peur des conséquences de leurs actes.
Ils ont raison d'avoir peur : ils seront jugés et exécutés pour haute trahison.

Écrit par : raul | 09/12/2012

Le Crif doit être interdit pour cause de volonté de détruire l'Europe et le christianisme , en clair pour être au service de puissances étrangères.

Écrit par : anonyme | 10/12/2012

Les commentaires sont fermés.