08/12/2013

Netanyahu ne va plus à Johannesburg car le voyage coûte trop cher !

 

Selon les informations du correspondant de France 2, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu renonce à se rendre à Johannesburg, pour l'hommage à Nelson Mandela, car le voyage coûte trop cher.

23:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Ce genre de prétexte ne peut être sérieux et diplomatiquement évoqué.
Cela ne pourrait il pas être une tentative pour cacher l'influence des Juifs sur Mandela que nous apprenions sur une autre note de Gaelle?

Écrit par : raul | 09/12/2013

@ raul: expulsion des immigrés africains en Israël... Palestine soumise à l'aparteid... Il peut se faire huer, on ne sait jamais... Il ne tient pas à se montrer...

iIl a plusieurs raisons de ne pas y aller. Dont celle à laquelle vous pensez!

Écrit par : Gaëlle Mann | 09/12/2013

"Cela ne pourrait il pas être une tentative pour cacher l'influence des Juifs sur Mandela que nous apprenions sur une autre note de Gaelle? "
ha, ha, ha, je ne suis pas le seul à avoir "mauvais esprit " car j'ai immédiatement pensé à cela !

Écrit par : anonyme | 09/12/2013

@ anonyme: le Crif ne cache gère cette influence, toutefois! Le site signale ces Mémoires.

Écrit par : Gaëlle Mann | 09/12/2013

@ Gaelle
En participant aux cérémonies au cours desquelles il sera fait allusion à l'influence de la communauté juive sur l'ANC et aux bienfaits du métissage, ils risqueraient de mettre en lumière aux yeux de la planète leur double langage.

Écrit par : anonyme | 09/12/2013

je pense plutôt que son annulation à ce voyage est dû à sa politique d,immigration . . se faire huer lors de la cérémonie ferait désordre dans le paysage bien-pensant . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 09/12/2013

Pourtant , le torchon brule il parait, mais il est si facile d'arreter le feu!

http://www.rfi.fr/afrique/20131108-afrique-sud-israel-palestiniens-lieberman

Écrit par : nelly | 09/12/2013

Nelly, quelque part c'est l'histoire de l'arroseur arrosé...

Écrit par : Gaëlle Mann | 09/12/2013

Les commentaires sont fermés.