15/12/2013

Les traîtres de l’histoire de France

 

Les traitres de l’histoire de France - Le rapport sur l’immigration : un négationnisme raciste anti-français

Le rapport sur l’immigration : un négationnisme raciste anti-français



Raoul Fougax
le 15/12/2013
modifié le 15/12/2013 à 14:36h
 
Quand on lit ce rapport de « prétendus experts » qui devra servir de base à la réflexion gouvernementale, on a du mal à y croire. Cela ressemble à l’un de ces faux qui circulent sur internet et qui sont de l’intoxication. Pour le moment, cependant, personne n’a démenti la réalité du rapport, même si on peut estimer maintenant qu’il ira aux oubliettes.

On peut même penser qu’il sera fatal à Jean-Marc Ayrault et précipitera un remaniement gouvernemental. Car c’est le premier ministre qui a  salué le sérieux de ce travail. Ce document confirme donc qu’ il y a en France des «  experts », gens présentés comme faisant partie de l’» élite » qui sont des traîtres à l’ histoire et l’identité de leur pays, qui haïssent la France et les français au point de vouloir les faire disparaître. Ces négationnistes de l’histoire et de l’identité française devraient être poursuivis au nom des lois antiracistes qui devraient leur revenir comme un boomerang dans la figure.

 
En fait, ils veulent une France où les français soient réduits en dhimmitude par l’immigration arabo-musulmane. Ce grand remplacement de population annoncé par certains avec lucidité, ils ne veulent pas l’encadrer. Ils veulent lui donner tous les moyens de s’imposer et de prendre le pouvoir pour faire de notre pays un appendice du monde arabo-musulman. Cela ne peut s'expliquer que par la psychanalyse et une haine mortifère de soi, par une haine  fondamentale de ce qu’a été la France et de ce qui doit l’être encore et à jamais, même en tenant compte des évolutions.

Ils se détestent tant qu’ils veulent disparaître. Ils ont raison de se détester car ils sont vraiment le pire de  ce qu’un  pays peut produire. Un  système politique qui produit de tels experts est condamné. Ce sont des «  renégats », c’est à dire des non musulmans qui se mettent au service de l’islam et  plus largement de l’étranger, mais de l’étranger identifié très largement à une religion.

 
C’est tellement gros que certains à l'Ump se demandent s’il ne s’agit pas tout simplement d’une manœuvre pour gonfler le score du Fn aux prochaines élections municipales et européennes. Ce texte sur l’intégration  qui renonce à l’intégration est un rapport sur la dissolution de l’identité historique de la France. Ce sont les français, coupables de tout, qui doivent accepter la loi des migrants et des étrangers porteurs de notre avenir. C’est tellement abject qu’on se demande vraiment comment on peut fabriquer de tels experts et écouter ces négationnistes d’une histoire qui a donné au monde l’une des plus belles civilisations. 

Porter le foulard, remplacer Racine, Corneille et Molière par l’étude de l’arabe dialectal ou du bambara,  gommer Napoléon et étudier l’histoire de  l’Afrique noire du moyen âge,  ignorer Versailles, le Louvre, au profit d’un Kral zulu… ce n’est pas seulement valoriser l étranger, c’est nier le génie français.

Voila ce qu’en pense l’essayiste Malika Sorel qui exprime globalement l’ahurissement des intellectuels issus justement de l’immigration. « Ce rapport rompt avec l'intégration et propose un tournant majeur axé sur la conflictualité. Il veut bouleverser la société française et part du principe que la France est coupable et raciste et qu'il faut tout remettre en cause. Il prône une société multiculturelle alors que c'est un modèle conflictuel, où il n'y a pas de normes. Dans le détail, je reproche à ce rapport particulièrement trois points. D'abord, sa volonté de remettre en cause la suprématie de la langue française en voulant reconnaître "la place essentielle" de la langue parlée en famille. Ensuite, ce rapport vise à modifier le contenu des programmes d'histoire en voulant intensifier la transmission de l'histoire colonialiste et esclavagiste. Or, ce sont des thèmes qu'il faut replacer dans leur contexte. Ce rapport veut élever les enfants issus de l'immigration contre la France. Enfin, la proposition de supprimer la loi sur le voile est une provocation pure et simple. C'est très grave. Cette loi pacifie justement les écoles et fait qu'un enfant est considéré comme un élève, pas comme un religieux. » 

 
Elle dit différemment la même chose que nous. Ce rapport est une honte et ses auteurs méritent le plus grand des mépris. On retiendra un nom, celui de l’homme qui porte ce rapport et en est fier apparemment : Thierry Tuot, conseiller d’Etat, celui qui a remis au gouvernement le rapport «La grande nation : pour une société inclusive», sur les politiques d’intégration depuis trente ans. Il y est ainsi suggéré de mettre en place un «titre de tolérance» pour régulariser par étapes une grande partie des sans-papiers inexcusables, ou encore d’apaiser les débats sur l’islam, notamment en arrêtant de s’appesantir sur le port du voile et d’enseigner l’identité arabo orientale de la France.

Au regard des réactions, cela n’ira donc sans doute pas plus loin qu’un ballon d’essai ou une provocation instrumentalisée, chacun jugera. Mais si le pouvoir allait un jour dans cette direction pour flatter « ses »  électeurs et jouer avec une démocratie communautariste comme en Afrique par exemple, on rappellera aux experts du négationnisme de la France cette maxime : « qui sème le vent récolte la tempête »

Illustration en-tête : Thierry Thuot et son rapport sur "La refondation des politiques d'intégration".

METAMAG

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Désolé de le redire, mais la Franc-Maçonnerie puise sa philosophie dans l'Islam lui-même né du talmud, comme l'a magnifiquement démontré Alain Pascal.
D'autre part , trop de Français croient encore qu'il y a " eu " la Révolution française, alors qu'elle couve sous la cendre, et que son but n'a changé en rien : Détruire le Christianisme, donc le Catholicisme.Ses sophismes n'ont changé en rien, ni ses méthodes , ni ses mensonges momifiés revêtus de nouveaux oripeaux (Barruel)
Valmy ne fut qu'un simulacre de bataille où le Duc de Brunswick abandonnait à ses "collègues " de France la tête de Louis XVI et la Religion Catholique.
Mirabeau proclamait : " Si vous voulez une révolution, il faut commencer par décatholiciser la France.
Rien de neuf.

Écrit par : turigol | 15/12/2013

Excellent rapport et j’en félicite très vivement ce grand expert de Thuot et notre Grand Ayrault qui ont tout compris sur l’arabisation de la France et des Français. Encore trois ou quatre rapports de ce genre et Marine est la prochaine Présidente de la République ;
PS : un tout petit conseil à monsieur Thuot : l’arabe dialectal n’existe pas ! L’arabe parlé à Alger est différent de celui parlé en Kabylie ou de celui parlé à Constantine ou dans les Aurès!

Écrit par : abad | 15/12/2013

Ils veulent supprimer le peuple français, désormais désigné sous l'appellation "le peuple majoritaire" dans ce rapport.
Et que disent les Français de souche ? R I E N !!!
Ce Tuot et ses complices devraient subir le châtiment de tout traître à leur pays ! Retenons leurs noms ! Terrorisons-les partout sur la toile, assez de bavardages et de geignardises !

Écrit par : Dirk | 15/12/2013

Apparemment, personne ne semble (je reste prudent j'ai pas envie de faire l'objet d'une fatuah) émettre l'observation que ce rapport aurait été écrit par des imams, des ulémas et des fous d'Allah.

Où sont les propositions des laïcs, des athées, des chrétiens, des protestants, des païens, des animistes, des bouddhistes, des juifs, des boukistanais ?

C'est vrai, quoi, il n'y a pas que des musulmans à intégrer ! Les hindous, par exemple, portent une espèce de bande velpo sur la tête. Les Japonais portent des jupes. Les Bretons ont des chapeaux ronds. Les inuit portent des peaux de phoque qui puent le morse. Les boukistans aiment se promener cul nu et les boukistanes sans sous-tif.
Autant d’us et coutumes dont le rapport ne fait pas mention …. Pourquoi ?

Intégrer les français aux us et coutumes de nos hôtes allogènes pour qu'ils se sentent chez eux ne doit pas se faire au détriment des uns par les autres.

En son temps, nous avons su adopter la pizza (y compris celle qui juge nos mioches), la paella, le bortsch, les chiffres arabes, le calcul polonais, l'école diwan, les frites belges, les mignardises suisses ... etc ... nous sommes un peuple capable de s'intégrer à toutes les civilisations ... et quand les chinois auront fini d'acheter la moitié du pays dont les qataris ne veulent pas ... nous monterons dans des frenchie-boats pour émigrer vers les US .... vers la grande démocratie de la NSA !!!

Ce monde est dingue !!!

Écrit par : Yfig deux poils deux mesures ! | 16/12/2013

Pour Abad :

L'arabe, c'est le Coran.
Chaque pays arabophone a des variantes. En général on parvien à se faire comprendre à quelques exceptions près !
Exemple : "Kahoua bel laben"
En Egypte ou au Soudan signifie : 'un café au lait'
Mais au Liban ça veut dire : 'un café avec un fromage de chèvre ' !

Le lait se disant : 'halib'

... etc ...

Écrit par : Yfig deux poils deux mesures ! | 16/12/2013

le crâne d,oeuf se disant expert en pondant un tel rapport , l,a sûrement fait sous influence . . une sorte de ballon d,essai . .!!
une étape dans le plan du grand remplacement . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 16/12/2013

parvus, c'est la méthode du "voleur chinois", comme dit JMLP!

Écrit par : Gaëlle Mann | 17/12/2013

En lisant cet article il y a une chonce que je France les sourcils - enfin, je veux dire une chance que je je fronce les sourcils ;o)
Je pense que le feu devra parler !

Écrit par : téléphobe | 17/12/2013

Les commentaires sont fermés.