Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2014

L’Algérie, ce pays cher à nos cœurs, et à nos bourses

Abdelaziz-Bouteflika-600x465.jpg

 

 

17/01/2014 – 15h00
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) -
Nous avons publié hier l’analyse de Bernard Lugan sur les rapports entre la politique intérieure algérienne et la nouvelle hospitalisation à Paris du président algérien Abdelaziz Bouteflika (photo), alors qu’il ne cesse de dénoncer, d’accuser et demander repentance à la France pour la colonisation de l’Algérie.

En France cette hospitalisation  (qui s’est terminée ce jeudi) soulève à nouveau un débat quant à la dette accumulée de la sécurité sociale algérienne vis-à-vis de notre pays, sécurité sociale algérienne qui est censée prendre en charge les opérations. Sa dette en France s’élève à trente-quatre millions d’euros. Les Français sont de plus nombreux à renoncer à se soigner faute de moyens, mais on n’exige pas le remboursement de la dette hospitalière de l’Algérie…

 

Il est vrai que notre système social est fort généreux avec l’Algérie. En 2013, les allocations familiales ont été étendues aux enfants de ressortissants algériens, même nés à l’étranger, tandis que baissent les allocations des familles françaises !

Une fois de plus les contribuables français en ont pour leur argent, comme s’il ne suffisait pas d’entretenir à hauteur de 20.000 € par mois (rien que pour ses collaborateurs à l’Elysée) notre chère première maîtresse de France, et financer les visites discrètes du président français à son autre maîtresse…

 

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Qui doit faire repentance, sinon ceux qui ont envahi ces régions au 7ème siècle, tuant les cinq cent évêques ( environ) , imposant aux Chrétiens une religion détestable, une dhimmitude brutale, la conversion par la violence.
L'Algérie n'a jamais été une Nation, Ferrat-Abbas, ancien chef FLN avait au moins la décence de le reconnaitre.
Que les envahisseurs anciens, ô combien, repartent chez eux d'abord, mais pour nous pas de repentance en vue. Niet.

Écrit par : turigol | 17/01/2014

La Première Maîtresse de France est aussi la Première Cocufiée de France, et pour cela elle touche 20000 euros par mois ! Au fait peut-être qu’elle s’est consolée avec le chef FLN bouteflika : il n’est pas plus moche que le fromage !

Écrit par : abad | 17/01/2014

Mais je crois que Boutef préfère les garçons...

Écrit par : Gaëlle Mann | 18/01/2014

Boutelf aurait tort de se géner , vu que nos gouvernants passés et actuels lui déroule à chaque occasion le tapis rouge . . !!
salutations.

Écrit par : parvus | 18/01/2014

"L’Algérie, ce pays cher à nos cœurs, et à nos bourses" : pour ma part ça me fait surtout mal aux deux, sauf votre respect, bien sur ;o)
Comme j'aime bien les chevaux, j'ajouterai, non sans regrets, qu'il ne faut pas bouter Flicka hors de France ;o)

Écrit par : téléphobe | 20/01/2014

Les commentaires sont fermés.