Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2014

La phrase du jour

"Je préfère jeûner avec les aigles que manger avec les pourceaux."
 
 
Friedrich Wilhelm Nietzsche​

 

 

02:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Voici un magnifique aphorisme d'aristocrate comme Nietzsche en a tant écrits ! "Le bourgeois se bat pour avoir, l'aristocrate se bat pour être". "Louée soit la grande pauvreté !" a aussi écrit Nietzsche, qui doit être redécouvert d'urgence et relu autrement qu'avec les lunettes déformantes et les préjugés du christianisme dont il a violemment dénoncé les effets incapacitants.
"Il se forme une classe d'esclaves. Veillons à ce qu'il se forme aussi une noblesse" …mais qui peut encore comprendre cette recommandation de Nietzsche au pays de la "démocratie" triomphante ?

Écrit par : Dirk | 18/01/2014

Demander à un "bobo à portable" ce que signifie l'humilité c'est prendre le risque de provoquer un arrêt cardiaque ;o)

Écrit par : téléphobe | 20/01/2014

Dirk, moi je comprends cette phrase sans aucun effort. Et je la trouve très belle.

Écrit par : Gaëlle Mann | 21/01/2014

Merci Gaelle et Dirk pour ces belles citations dans lesquelles nous aimerions nous retrouver.
Je vois cependant un soupcon d hypocrisie chez l aristocrate et "l etre". Le plus souvent habitué au confort et a la beauté par sa naissance, quel serait son sentiment sur "l avoir" s il se trouvait plongé dans la misere pendant un certain temps ?

Écrit par : Décée | 21/01/2014

@Décée.
Ce ne sont pas les "aristocrates" labellisés comme tels par leur naissance que j'évoquais. Ces derniers sont pour beaucoup d'entre eux des bourgeois à particules sans intérêt ayant perdu l'esprit aristocratique de leurs lointains ancêtres. On peut trouver cet esprit dans toutes les classes sociales. "Une classe, cela se dépasse de deux façons : par le haut ou par le bas. Par l'aristocratie ou par la chienlit". A.de Benoist
Aujourd'hui la chienlit domine de son poids écrasant la société.
La colonne vertébrale d'un peuple, ce sont ses aristocraties naturelles. C'est bien ce qui nous manque le plus cruellement aujourd'hui et que nous devons aider à faire naître!

Écrit par : Dirk | 21/01/2014

@ Dirk : entendu, il s agit de l'esprit de celui qui retire l'épée du rocher il y a bien longtemps.

Écrit par : Décée | 21/01/2014

Les commentaires sont fermés.