Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2014

Finistère - Une "Vierge et l'enfant" retirée d'une maison de retraite au nom du principe de laïcité

 

19 janvier 2014 à 17h58 

2358749-jpg_2028761.jpg

           

  Une maison de retraite dans le Finistère, à Scaër, a choisi de se séparer d'une mosaïque représentant une "Vierge et l'enfant" et trônant dans le hall d'accueil, car elle déplaisait à la famille d'un résidant qui a fait valoir le principe de la laïcité.

La mosaïque avait été offerte en 2005 par un des membres d'une fanfare allemande à une association qui les accueille à l'occasion de la Cavalcade, un rendez-vous biennal avec défilé de chars de carnaval dans cette commune bretonne. Elle avait été placée, avec l'accord de tous, dans le hall d'accueil de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de Scaër.

La mosaïque a donc été restituée samedi à l'association propriétaire qui l'a finalement confiée au Comité de sauvegarde d'une chapelle de la commune, la chapelle de Plascaër.

Le Télégramme

00:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

Rejeter un cadeau au nom de la laicité, quelle abjection.
Les oeuvres religieuses font partie du patrimoine de notre civilisation, rien qu'à ce titre il n' y a aucune raison de les rejeter.
On voit arriver la destruction de tous les monuments religieux chrétiens au nom de la laicité.
Les dirigeants de cet établissement sont des véritables ordures.

Écrit par : anonyme | 20/01/2014

La grande beauté délicate de cette mosaique transcende par elle meme tout principe laic ou religieux, sa qualité de présent ajoutant a sa valeur. Un ornement incomparable source de joie pour les yeux des pensionnaires.
Cette sensibilité a manifestement échappé au plaignant ou aux dirigeants de la maison de retraite, dont on pourrait dire, a l instar des Précieuses ridicules :
"que son esprit est épais et qu il fait sombre en son ame" !

Écrit par : Décée | 20/01/2014

Il suffit d'une famille mecontente et toutes les autres doivent s'incliner!!!!!
C'est la democratie a la sauce francaise!
Ou cela va t'il s'arreter?

Écrit par : jean | 20/01/2014

je vais à scaer tous les jours, je vais passer les voir !

Écrit par : l | 20/01/2014

d,autres se seraient peut-être séparés de leur pensionnaire . .!!
cette famille de rabat-joie n,a donc pas autre chose à faire que d,emmerder le brave monde qui ne leur demande rien. . .!!
et les priéres de rue , cela ne géne pas leur laïcité ??
salutations.

Écrit par : parvus | 20/01/2014

Qu'est ce que le principe de laïcité vient faire ici dans une maison de retraite…et au sujet d'une oeuvre d'art appartenant au patrimoine européen ?
Rappel : A l'origine, la laïcité est la séparation de l'Eglise et de l'Etat. C'était à l'origine ! Aujourd'hui ce mot est utilisé par les collectivités publiques pour favoriser l'islamisation du pays et détruire la part chrétienne de notre héritage.
Quant aux derniers bouffeurs de curés, ils sont presque toujours des lâches n'osant pas s'attaquer aux deux autres monothéismes !

Écrit par : Dirk | 20/01/2014

Encore une piteuse reculade des autorités qui ont peur d’elles-mêmes et de ce qu’elles sont ! On a honte pour elles !

Écrit par : abad | 20/01/2014

@ Décée: la famille de ce résident n'était certainement pas bretonne pour avoir une telle horreur de cette "Vierge et l'Enfant" au point de la faire enlever. Les musulmans vénèrent Marie en général...
Oui, quelle épaisse sottise, mais aussi quelle méchanceté et quel mépris des autres pensionnaires!
Le principe de laïcité me semble avoir bon dos dans cette histoire si moche.

Écrit par : Gaëlle Mann | 21/01/2014

J'en conclus que Judas était un des premiers laïcards puants ;o)

Écrit par : téléphobe | 21/01/2014

vous pouvez écrire ici !
"Au Chêne" !
maison.retraite-scaer@wanadoo.fr
Hélas, Gaêlle, ça peut être des bretons, beaucoup sont à gauche et anticatholiques, et Scaêr est communiste !!!

Écrit par : LOU | 21/01/2014

Merci, LOU. Quelle histoire affreusement triste! Je n'imaginais pas des Bretons aussi acharnés contre le christianisme... même des communistes.

Écrit par : Gaëlle Mann | 22/01/2014

Les commentaires sont fermés.