Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2014

Nicolas Bedos peut s'autoriser à "cracher des horreurs"

4350518_3_74f3_nicolas-bedos-dans-l-emission-on-n-est-pas_a0bb809d2387c5620032e9c82ccd533d.png

Pourquoi aller jusqu'à la vulgarité, l'obscénité ?

Parce que je m'adresse aux jeunes. J'ai parlé avec eux pendant des heures dans des bars, des boîtes. Ils considéraient qu'il y avait d'un côté des « bourges relous » et de l'autre Dieudonné, ses outrances, sa « liberté ». Je tenais à leur dire : moi aussi je peux cracher des horreurs du moment qu'on sait que je respecte la tragédie de l'holocauste et que je défends les immigrés. Un texte sage m'aurait mis dans le sac des donneurs de leçon insipides.

(extrait de l'émission du 11 01 14  France 2)

Le Monde

22:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Si son père était passé dans un alambic, on aurait obtenu "çà".
Aussi arrogant, méchant, bête et prétentieux que son géniteur, qu'en sera-t-il de cette descendance familiale antipathique si elle continue cette branche fétide (Nauséabonde ???? suivant une expression réservée)

Écrit par : turigol | 20/01/2014

une bonne occasion pour lui , de se faire connaitre un peu , vu son manque de talent . !!
salutations.

Écrit par : parvus | 21/01/2014

Les commentaires sont fermés.