Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2014

Un Marocain arrêté pour avoir agressé sexuellement sept Françaises

 

 

06/12/2014 – REIMS (NOVOPress)
Ilias Al Kabbab, un Marocain de 19 ans, a été arrêté cette semaine car il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement 7 femmes (19 à 62 ans) à Reims, en seulement quelques jours. Arrivé en France en 2012 et étudiant en deuxième année de DUT de commerce, Ilias Al Kabbab est décrit ainsi selon le psychiatre : « Sa dangerosité n’est pas négligeable », « risque de récidive », personnalité « perverse », aucune empathie pour les victimes, « addiction sexuelle », dans un contexte de refus des relations intimes avant le mariage au motif que sa conception de sa religion l’interdit.

Pour le quotidien local, l’Union qui rapporte ce fait divers, « l’étudiant déclare avoir agi “sous l’emprise de pulsions sexuelles incontrôlables” déclenchées par la vue de femmes en jupe, tout en admettant ne pas aimer celles qui montrent leurs jambes : c’est de la provocation, la source de tentations coupables. »

Son procès se déroulera le 26 décembre et il a été écroué. En attendant, Ilias Al Kabbab veut quitter la France « car ce pays ne correspond pas à ma culture et à ma religion », a-t-il déclaré à la barre.

 

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Un vrai muslim, tout le coran est résumé dans ce personnage.

Écrit par : turigol | 08/12/2014

Hé bien qu’il dégage très vite de chez nous et apporte ses talents dans son pays !

Écrit par : abad | 08/12/2014

un individu qui nie le droit aux femmes de porter des jupes et de montrer leurs jambes , mais qui les considère commes des P . . gratuites , les féministes auraient du se porter partie civile dans cette affaire .!!
mais silence , comme d,habitude , il ne faut stigmatiser .
par contre au Maroc des femmes aussi se font violer .
salutations.

Écrit par : parvus | 09/12/2014

Les commentaires sont fermés.