Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2015

La France doit des excuses au Front national

François Hollande amorce un virage sécuritaire et la droite applaudit. C’est sans doute une bonne nouvelle, mais d’un genre de bonnes nouvelles dont on ne peut que se lamenter. Car dans l’absolu, donc dans un monde imaginaire, ce que les députés de droite auraient dû faire au Congrès, ce n’est pas applaudir François Hollande, c’est au contraire lui tourner le dos et s’adresser à Madame Marion Maréchal-Le Pen pour lui présenter leurs excuses.
 
La France doit en effet des excuses au Front national, car c’est bien trente ans de diabolisation du FN qui ont jeté les bases du drame du Bataclan. Petit rappel:
 
– Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si les flux migratoires, dès 1981, avaient été strictement maîtrisés.

– Il n’y aurait jamais eu de Bataclan avec 30.000 places de prison supplémentaires.

– Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si les effectifs des forces de l’ordre et de l’armée avaient suivi l’augmentation de la population au lieu de diminuer drastiquement.

– Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si les mosquées et les imams ne s’étaient pas multipliés comme des petits pains.

– Il n’y aurait jamais eu de Bataclan sans Schengen.

– Il n’y aurait jamais eu de Bataclan si un certain Manuel Valls, vraisemblablement chapitré par Laurent Fabius, n’avait pas refusé la liste des noms des djihadistes français présents sur le sol syrien, que Bachar el-Assad était prêt à lui remettre. C’est du moins ce que nous apprend, aujourd’hui, Bernard Squarcini, l’ex-Monsieur antiterrorisme du gouvernement Fillon.
 
En résumé, il n’y aurait jamais eu de Bataclan si Jean-Marie Le Pen avait été élu président de la République en 2002. Ce même Jean-Marie Le Pen nous avait d’ailleurs averti : « Un jour, les Français raseront les murs, descendront des trottoirs en baissant les yeux », du fait de la présence d’un nombre excessif de musulmans. Il fut condamné pour ces propos, condamnation confirmée en appel. Cruelle ironie : le mois prochain, lors du scrutin des régionales, des millions d’électeurs non seulement raseront les murs pour aller voter, ils le feront sous escorte lourdement armée.

Au premier tour, leur vote se portera en faveur de leur candidat naturel mais au second tour, pour beaucoup d’entre eux, il s’agira en priorité de faire barrage au Front national. C’est comme ça que cela se passe depuis 2002 et rien dans les propos de Manuel Valls ou de Nicolas Sarkozy ne nous permet de penser qu’il n’en sera pas ainsi une fois de plus.
 
Si on pouvait guérir de la cécité du jour au lendemain, ça se saurait, alors n’attendez pas que tous ceux qui n’ont rien vu venir voient clair aujourd’hui. La seule chose qui va changer, du fait des attentats, c’est qu’avant, ces électeurs pouvaient se retrancher derrière un « nous ne savions pas » et qu’aujourd’hui, ils ne pourront plus.

 
BOULEVARD VOLTAIRE

18:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Mon commentaire sur Bd Voltaire :
Dirk De Mulder · Dunkerque
Les attentats musulmans (oui, musulmans ! On n'a pas entendu "Boudha akbar !"que je sache !) de Paris ne sont qu'un épisode de la grande marche de cette pseudo religion pour conquérir et soumettre le monde !
L'amalgame est de rigueur, n'en déplaise aux bisounours et à ceux qui n'ont jamais lu le coran et les hadiths (un monument d'horreurs et de rigolade, comme "comment déféquer et se torcher"...entre autres). Le djihad, ce sont le port ostentatoire du voile, les exigences d'accommodements divers (hallal, mosquées, discriminations des femmes...), etc. Si la "religion" a tant d'importance pour eux, il existe 57 pays de par le monde où les musulmans peuvent s'épanouir en toute liberté. On ne les a pas invités et ils n'ont pas à nous emmerder ! Nous étions tranquilles et heureux AVANT !
Un intervenant parle de "guerre civile", mais qui est à l'origine des problèmes actuels, si ce ne sont ces gouvernements UMPS qui se succèdent et nous imposent sans consultation ces islamopithèques inassimilables ?
Pas d'islam en Europe ! Pas d'accommodements ni de collaboration avec le potentiel ennemi intérieur ! Suis-je islamophobe ? OUI !

Écrit par : Dirk | 21/11/2015

Il y a un lien évident entre l ' immigration arabo et afro musulmane et les attentats.
Il faut cesser d ' urgence toute immigration musulmane supplémentaire et passer les cités au peigne fin. Les musulmans ne comprennent que la force.
Il faut faire un grand ménage pour pouvoir espérer revivre normalement.
Quand on pense aux 83 % de veaux se précipitant pour déposer un bulletin de vote Chirac, après une campagne électorale indigne, mais digne des heures les plus sombres du bolchevisme....

Écrit par : anonyme | 21/11/2015

Il est vrai que la France devrait présenter des excuses publiques à ce citoyen exemplaire que fut et qu'est toujours Jean-Marie Le Pen . Il a été traité de manière indigne par ceux qui détenaient le pouvoir , par la gauche tout autant que par la droite.
Je le reconnais d'autant plus volontiers que je n'ai pas oublié l'un de ses meetings d'il y a sept à huit lustres . J"étais d'accord avec lui sur quasiment toute la ligne sauf sur un point .
Il m'était impossible de suivre l'orateur lorsqu'il soutenait le " monde libre " aux prises avec le mouvement national au Vietnam .
L' " ami américain " était pour moi déjà notre pire ennemi . Sous le couvert de la démocratie il exportait partout dans le monde une recette détruisant infailliblement les peuples e les lui livrant sans défense .
Le combat de Jean-Marie Le Pen me paraissait dénué de cohérence . En se renforçant le FN a heureusement mieux cerné l'adversaire : la ploutocratie apatride .
Puisse ce mouvement l"emporter !

Écrit par : albert | 21/11/2015

Je rappelle que JMLP s'est battu au Vietnam contre le communisme.

Écrit par : Gaëlle Mann | 22/11/2015

Les communistes et la ploutocratie apatride, c'est la même chose.
Pol Pot a exterminé 25 % de son peuple, les communistes vietnamiens avaient déjà commencé le même travail.

Écrit par : anonyme | 22/11/2015

Les commentaires sont fermés.