Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2016

La Lettre du Front National - 18/11/16

Edito

Face aux marionnettes, Marine !

Espérant faire oublier son passage au ministère de l'Économie, et sa politique aux résultats désastreux, Emmanuel Macron a donc enfin annoncé sa candidature à la présidentielle. Pur produit du système, celui-ci risque vite de déchanter tant les propositions obsolètes qu'il défend sont aux antipodes de ce qu'attendent les Français. Non, Macron ce n'est pas "l'anti-système" que tentent de nous vendre quelques médias et observateurs émerveillés, c'est le nanti-système !
A l'image des prétendants s'agitant dans la primaire du centre-droit, Macron a un immense temps de retard. Les uns comme les autres n'ont toujours pas compris que les heures de gloire de la grande messe mondialiste sont révolues. Le grand mouvement du retour des nations et des peuples est en marche, sous les yeux paniqués des Macron de tous pays.
En Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Hongrie, mais aussi début décembre en Autriche, où Norbert Hofer, notre allié du FPÖ, a de fortes chances d'accéder à la présidence, la révolte contre les élites qui ont failli et trahi, a sonné. Le réveil patriotique balaie la vieille caste.
Face aux représentants des partis qui ont échoué successivement au pouvoir, Marine Le Pen sera l’unique candidate représentant une alternative véritable, l’unique candidate pensant et agissant librement, l’unique candidate uniquement au service de la France et des Français, l'unique candidate parlant au nom du peuple.

Nicolas Bay - Secrétaire Général du Front National

21:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.