Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2016

Lille: défilé contre un bar identitaire

6349254_bar-la-citadelle_1000x625.jpg

 

 

Au moins 1200 personnes selon les syndicats et 600 selon la préfecture ont manifesté à Lille samedi après-midi pour réclamer la fermeture du bar privé du groupuscule d'extrême droite "Génération identitaire", "La Citadelle".

"Contre le racisme et la haine, fermeture du bar La Citadelle", pouvait-on lire sur une grande banderole en tête du cortège composé de membres de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), du Front de Gauche, de la CGT, de la FSU, du Mouvement des jeunes communistes, de la CNT (anarcho-syndicalistes) ou encore de l'Action antifasciste.

"Nous réclamons la fermeture de ce bar tenu par un mouvement à la droite de l'extrême droite qui prône des idées contraires aux lois de la République", a lancé Gérard Minet, secrétaire de la section de la LDH de Lille.

C'est "un bar qui prône l'exclusion d'une partie de la population et ce n'est pas normal que les politiques laissent faire ! Prôner la haine comme ils le font, c'est hors la loi", a renchéri un autre manifestant, membre de la CGT, Frédéric Herrewyn.

"Français ! Immigrés ! Mêmes patrons, mêmes combats !", "C'est pas les immigrés ! C'est pas les sans-papiers ! C'est les fachos, qu'il faut virer !" ont scandé les manifestants.

"Nous manifestons contre ce bar ségrégationniste et contre les idées réactionnaires, sexistes, racistes et homophobes", a déclaré un membre du Mouvement des jeunes communistes du Nord, qui souhaite garder l'anonymat.

De nombreux manifestants ont également dénoncé l'agression physique et verbale dont affirment avoir été victimes des membres de l'UNL, de l'UNEF et des militants de la jeunesse communiste le 12 novembre dans un bar à Lille. "Ils ont été agressés par un groupe de personnes se revendiquant d'extrême droite et affirmant soutenir +La Citadelle+", selon un communiqué cosigné par les trois organisations.

"La Citadelle" est un bar privé qui a ouvert en septembre dans le centre de Lille, accessible uniquement aux adhérents de Génération identitaire et qui n'a pas pignon sur rue, se trouvant dans une cour. 

LE FIGARO

 

 

 

 

 

 

 

 

00:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

que les guignols qui défilent , sachent bien qu,il s,agit d,un lieu privé , donc qu,ils et elles aillent se faire . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 20/11/2016

Les petits Khmers Roses de Martine Aubry défendent les "libertés démocratiques"(sic) ! C’est du bolchevisme pur jus !
Le bar identitaire « La Citadelle » est un endroit privé, introuvable si on ne connaît pas l'adresse, totalement invisible de la rue, et se trouve au bout d'un long corridor étroit entre deux immeubles. Pour entrer, il faut sonner et se faire reconnaître au mégaphone. Ensuite, une grille s'ouvre sur ce couloir au bout duquel se trouve le bar. Voilà ce qui gêne les bolcheviques lillois ! La Citadelle est imprenable !
Il faut autre chose pour intimider les Identitaires lillois, auxquels ne se frottent pas les antifas et autres crasseux gauchistes lorsqu’ils ne sont pas moins de cinq contre un.
Il est évident que dans ce bar chaleureux on ne discute pas de couture ni de seuls sujets autorisés par la censure ! Mais ce n’est pas en interdisant ces lieux de liberté d’expression qu’on supprimera celle-ci !
Cet acharnement hystérique préfigure ce qui arrivera en cas de succès de Marine en 2017 !

Écrit par : dirk | 20/11/2016

Qui paie ces abrutis pour crier à la haine, alors qu' ils en débordent eux-mêmes contre des Français , chez eux, libres de vivre à leur façon, les immigrés n'ont pas leur place en France, les abrutis non plus.
Foutez le camp vous aussi.

Écrit par : turigol | 20/11/2016

Les commentaires sont fermés.