Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2016

Pour Alain de Benoist, François Fillon est le candidat des actionnaires du CAC 40

 

 

30/11/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Dans une interview au vitriol à Breizh.info, Alain de Benoist fait de François Fillon « le candidat patronal du Wall Street Journal et des actionnaires du CAC 40 ». Le chef de file de la Nouvelle Droite n’a pas de mots assez durs contre le vainqueur de la primaire « de la droite et du centre », auquel il se déclare « ultra-hostile ». Pour l’éditorialiste du magazine Eléments, le programme de Fillon est porteur d’une « “casse sociale“ qui correspond très exactement au programme du Medef ».

« Pour être franc, affirme Alain de Benoist, je suis vraiment fatigué de cette droite bourgeoise imbécile, dénuée de la moindre structuration idéologique, toujours à la recherche d’un “homme providentiel“, et à laquelle il suffit de faire de vagues promesses qui n’engagent à rien pour qu’en toute bonne conscience elle puisse se concentrer sur la seule chose qui l’intéresse vraiment, à savoir la défense de ses intérêts. Comme disait Céline, “ce sont les surfaces les plus lisses qui prennent le mieux la peinture“. Cette droite conservatrice et « nationale-libérale », qui n’a jamais été capable de comprendre qu’elle adhère à un système économique qui détruit tout ce qu’elle prétend conserver, qui mélange libéralisme économique et conservatisme social, logique du profit et appel aux « valeurs », ordre moral réactionnaire et xénophobie, n’a rien pour me plaire – et c’est pourquoi je la combat depuis toujours. »

Et Alain de Benoist d’adresser un conseil à Marine Le Pen :

« Contre Fillon l’ultra-libéral, le FN n’a donc qu’une chose à faire : durcir et amplifier impérativement sa critique du libéralisme. »

02:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

ADB est contre la " xénophobie ".
Mais que veut - il dire par là ?
Quant au libéralisme, il a de multiples définitions.

Écrit par : anonyme | 01/12/2016

Répondre à ce commentaire

Et je me permets d ' ajouter que se contenter de taper sur le libéralisme appliqué à l'intérieur des frontières est suicidaire.
Trump, Farage, Hofer, la Ligue du Nord et tant d' autres partis anti UE et anti mondialistes, s ' ils sont contre le libre échange entre Nations, sont tous des libéraux.
La France ne peut pas continuer comme cela avec son État obèse et sa dépense publique la plus élevée au monde. Sans parler de sa fiscalité délirante. Le FN s ' est fait doubler sur le sujet par Fillon, c'est malin.
Il faut que Philippot arrête sa rhétorique melenchonniste.
Le FN doit se recentrer sur l ' immigration et la sécurité, et défendre la liberté d'expression.

Écrit par : anonyme | 01/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.