Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2016

Reims. Calvaire du petit Tony, 3 ans, mort sous les coups du concubin de sa mère

http://www.leparisien.fr/faits-divers/video-calvaire-du-p...

6394962_loic-new.jpg

Avant d'être interpellé avec sa compagne par les policiers, Loïc V. avait déjà été condamné sept fois entre 2009 et 2015 pour menaces, dégradation, violences et outrage. Il a été mis en examen pour meurtre aggravé et violences habituelles sur mineur de 15 ans, des faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité. Caroline encourt cinq ans de prison pour non-dénonciation de mauvais traitement et non-assistance à personne en péril.

03:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Les Français sont malheureusement souvent indifférents à ce qui se passe à quelques mètres d'eux, alors qu'ils se mobilisent, en fanfaronnant, pour des individus du bout du monde ou qui s'est imposent chez nous. Indifférence, lâcheté?
Comment ne pas se sentir tous coupables, alors même que notre responsabilité ne peut être mise en cause, du martyre de ce pauvre petit qui avait droit à la protection des grands.
Le premier droit de " l' homme " est celui de l ' enfant.
Droit bafoué par une société dont les dirigeants n'ont que de fausses valeurs à la bouche.
La mort de ce petit est une faute qui doit planer longtemps sur la France afin que d'autres petits ne subissent pas le même sort.
Et que dire des peines dérisoires dont font l ' objet les mères qui laissent martyriser leurs petits par leur compagnon, alors qu'ells sont les plus coupables.

Écrit par : anonyme | 01/12/2016

Répondre à ce commentaire

marche blanche , comme les bougies , un rituel inutile . .!!
comment une mère peut laisser un "étranger" cogner son enfant et vivre dans une telle ambiance ??
cette petite ordure mérite le gibet , pas d,excuses malgré ses addicts .
salutations.

Écrit par : parvus | 01/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.