Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2016

Les races humaines existent bien : la preuve par la moelle osseuse

races-humaines.jpg

 

 

03/12/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Quoi que prétendent les « antiracistes », les races humaines existent bel et bien, et une nouvelle preuve vient d’en être administrée par l’appel au don de moelle osseuse lancé dans La Dépêche par l’Association pour le Don d’Organes et de Tissus humains (Adot) du Lot-et-Garonne, affiliée à la très respectable fédération nationale.

« Il faut savoir que les greffes de moelle osseuse ne sont compatibles qu’entre races, explique la présidente de l’Adot-47. Un Européen ne peut donner à un Africain, et un Africain à un Asiatique pour la simple et bonne raison que nous sommes différents. »

Commentaire du quotidien régional, propriété du ministre radical de gauche Jean-Michel Baylet :

« Ceci explique pourquoi il est important de faire acte de candidature en tant qu’Européen. »

Entre autres…

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Lorsque la légalité nie la réalité, ce n'est pas la réalité qui est illégale, mais la légalité qui est irréelle !
Il y a des races dans l'espèce humaine, comme il y en a dans la plupart des espèces animales. Le déni de cette réalité relève de l'idéologie la plus obtuse et aussi la plus intolérante et totalitaire !

Écrit par : dirk | 03/12/2016

;@Gaelle

Pour infos
Le directeur de recherche Patrick Collombat a identifié une molécule, utilisée comme complément alimentaire, capable de régénérer les cellules produisant de l’insuline chez les diabétiques de type 1.

Les chercheurs de l'Inserm ont peut-être trouvé LA solution pour les patients atteints du diabète de type 1. Patrick Collombat, directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, a identifié une molécule capable de régénérer les cellules produisant de l’insuline chez les diabétiques.

"Résultats très prometteurs"
Les scientifiques, qui ont utilisé la souris comme modèle, sont parvenus à démontrer que le GABA, un neurotransmetteur utilisé comme simple complément alimentaire et en vente libre dans de nombreux pays, "peut induire la régénération des cellules produisant l’insuline", a révélé le quotidien Nice Matin cette semaine. Chez les patients atteints de diabète de type 1, ces cellules manquantes les contraignent à des injections quotidiennes d'insuline.

"Nous sommes loin d’un médicament potentiel mais ces résultats sont vraiment très prometteurs", indique toutefois le directeur de recherche, prudent
Pour ceux qui en soufrent il est bon d'espérer

Écrit par : turigol | 03/12/2016

Mais bien sûr que les races existent : cette loi des sciences de la vie est universelle et Darwin lui-même non seulement la reconnaissait mais l’appliquait pour sa théorie de l’évolution. Tous les naturalistes savent que chaque espèce du monde végétal comme du monde animal, se subdivise en races que l’on appelle quelquefois des variétés. Cette loi s’applique évidemment à l’espèce humaine, comme le disait Darwin : toute loi générale des espèces vivantes s’applique évidemment à l’espèce humaine !
Jusqu’à la fin des années 1970 tous les livres de géographie humaine donnaient une description détaillée des différentes races humaines, ainsi que tous les livres de médecine ou de biologie !
PS : Tout le monde sait bien que lorsque l’on trouve un squelette humain dont il ne reste plus les os (donc, en particulier aucun morceau de peau), n’importe quel médecin légiste peut dire avec certitude s’il s’agit du squelette d’un blanc, d’un noir ou d’un jaune (asiatique) !

Écrit par : abad | 04/12/2016

Petite précision: l'info de "la dépêche" date de 2011.

Écrit par : hibiscusez-moi | 04/12/2016

Les races humaines , c'est bien autre chose qu'une couleur de peau . Il y a entre ces races des différences importantes .
Ces différences concernent le volume du cerveau , l'intelligence , le comportement sexuel , le fertilité , la maturation , la personnalité , l'espérance de vie , les maladies , la criminalité et la stabilité familiale .
Certains ont voulu dénaturer les sciences sociales en les séparant de leurs fondements biologiques . Force est d'en convenir ; la théorie culturelle ( école de Franz Boas ) ne peut à elle seule rendre compte des phénomènes observés .
Nier l'existence des races est irréalistes et antiscientifique .

Écrit par : albert | 04/12/2016

Pour le bétail on distingue des races différentes mais pour les hommes il n'y aurait donc pas de raves malgré des différences tres apparentes !

Écrit par : tramoni | 05/12/2016

qu,en pense notre Flanby démissionaire . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 05/12/2016

Les commentaires sont fermés.