Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2017

L'Italien Antonio Tajani est le nouveau président du Parlement européen

6581298_2nfb1w7a_1000x625.jpg Antonio Tajani.jpg

 

>International|17 janvier 2017, 22h12|1

Antonio Tajani remercie les députés européens après son élection à la présidence du Parlement européen, mardi, à Strasbourg.

REUTERS/Christian Hartmann
 
 
 
 
InternationalUEParlement EuropéenAntonio TajaniMartin SchulzEurope
 

L'ancien porte-parole de Silvio Berlusconi remplace l'Allemand Martin Schulz. Ce dernier avait décidé de ne pas se représenter, afin de se consacrer à la politique allemande.

L'Italien Antonio Tajani, candidat du Parti populaire européen (PPE - droite et centre-droite), a été élu président du Parlement européen, a annoncé, mardi soir, à Strasbourg le chef sortant de cette assemblée, le social-démocrate allemand Martin Schulz. Au quatrième et dernier tour de scrutin, Antonio Tajani a remporté 351 voix contre 282 à son adversaire de gauche, Gianni Pittella, un autre Italien, a précisé Martin Schulz devant les eurodéputés qui ont applaudi le vainqueur.

 

Critiqué pour son inaction dans le «Dieselgate»

 

Ancien journaliste et officier de l'armée de l'air, Antonio Tajani, 63 ans, est l'un des membres fondateurs de Forza Italia et ancien porte-parole de Silvio Berlusconi. Devenu député européen pour la première fois en 1994, il a été commissaire européen, chargé des transports, puis de l'industrie, entre 2008 à 2014.

 

Tajani, critiqué pour être un proche du Cavaliere, a par ailleurs été pointé du doigt pour son inaction en tant que commissaire européen dans le «Dieselgate», le scandale concernant un logiciel installé sur des moteurs de véhicules Volkswagen qui permettait de tricher lors des tests antipollution.

   

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, le nouveau président du Parlement européen a assuré que ses priorités seraient la «sécurité, l'immigration et l'emploi» :

   

 Il dédie son élection aux victimes des séismes en Italie

 

«Je serai le président de vous tous. Je respecterai tous les groupes, vous pourrez comptez sur ma totale disponibilité», a-t-il assuré, mardi, devant les eurodéputés. «Je voudrais dédier ce résultat, cette victoire, aux victimes du tremblement de terre qui a frappé mon pays (...). Je voudrais un message très fort de solidarité de ce Parlement envers toutes les victimes du terrorisme, sans oublier ceux qui souffrent en ce moment, qu'il s'agisse de ceux qui sont sans abri ou qui n'ont pas de travail».

 

Dans un tweet, le président du Conseil de l'UE, le Polonais Donald Tusk, a félicité l'Italien au nom des États membres en se disant «prêt à coopérer» avec lui. «Une UE forte et unie a besoin d'un Parlement européen constructif et efficace», a écrit Tusk, lui aussi membre du PPE.

Le Parisien

00:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Rien à en attendre ! Mais il ne pourra pas être pire que Martin Schultz !

Écrit par : dirk | 18/01/2017

« Il dédie son élection aux victimes des séismes en Italie » : c’est bien, ça ne mange pas de pain !

Écrit par : abad | 18/01/2017

je respecterai tous les groupes , à voir . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 18/01/2017

Les commentaires sont fermés.