Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2017

Aulnay-sous-bois: questions sur une affaire sensible. L'IGPN ne croit pas au viol mais à un accident.

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/09/01...

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

avec un Gvt de gauche les policiers n,ont pas grand-chose à attendre de bon, la racaille si . . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 10/02/2017

Les vidéos ne laissent pas apparaître la moindre tentative de viol ! Tout se passe en quelques secondes. Une fois de plus, ce qui n'est qu'un fait divers est monté en épingle pour diaboliser les forces de police, jugées indésirables dans les quartiers noirs et maghrébins.
Mais, calomniez…il en restera toujours quelque chose, le mot "viol" est lancé et toute la chienlit gauchiste aboie avec les racailles !

Écrit par : dirk | 10/02/2017

C’est évidemment cousu de fil blanc, cette histoire ! Comme si les policiers qui sont chargés de faire régner l’ordre dans les cités de non-droit pouvaient s’amuser à sodomiser les délinquants qu’ils n’arrivent même pas à maitriser !

Par contre pour les deux policiers qui ont été brûlés vifs dans leur propre voiture, leurs criminels courent toujours pour la plus grande satisfaction des merdiats et du… gouvernement !

Écrit par : abad | 10/02/2017

Les commentaires sont fermés.