Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2017

Vaucluse : un boulanger accusé d'avoir filmé ses stagiaires dans les toilettes

6673647_qesthumb-8_1000x625.jpgwc.jpg

 

>Faits divers|Julien Muller (@Julien__Mlr)|11 février 2017, 19h20|1

ILLUSTRATION. Le maître de stage aurait dissimulé son téléphone, en train de filmer, dans les toilettes des filles.

LP
 
 
Julien Muller (@Julien__Mlr)
 
Faits diversharcèlement sexuelboulangerieStagejustice
 

L'une des apprenties aurait retrouvé le téléphone de son maître de stage en mode vidéo dans les toilettes des filles.

Un boulanger de 37 ans exerçant à Carpentras (Vaucluse) a dû répondre de ses actes devant le tribunal de Carpentras ce jeudi. Ce dernier est accusé de harcèlement sexuel sur deux de ses stagiaires de 17 ans. Le maître de stage est également accusé d'avoir dissimulé son téléphone portable, en train de filmer, dans les toilettes des filles, rapporte La Provence.

 

«Ce n'était pas dans le but d'obtenir des vidéos à caractère sexuel», affirme le boulanger, mais plutôt pour surveiller ses stagiaires qu'il soupçonnait de profiter de nombreuses pauses pipi «pour surfer sur les réseaux sociaux ou jouer avec leur téléphone portable», explique-t-il. C'est l'une d'entre elles qui a découvert le téléphone en cherchant un rouleau de papier hygiénique.

 

Un homme au franc-parler

 

En plus de cette trouvaille, les jeunes stagiaires affirment être les cibles de propos et gestes déplacés de la part de leur maître de stage, en plus de questions régulières sur leur vie sexuelle. «Si pour le prévenu les termes employés sont sans connotation sexuelle, ils ne sont pas innocents et ont un effet dévastateur pour celles qui subissent», s'exprime l'avocat.

  

 

Du côté de la défense, ont décrit un homme au franc-parler qui a su modérer ses propos et son comportement au moment où il avait compris que certaines limites avaient été franchies. En ce qui concerne les possibles vidéos enregistrées dans les toilettes, personne ne les a vues.

 

Le boulanger a été condamné à deux mois de prison avec sursis et 500€ d'amende, en plus de devoir verser 500€ à ses deux apprenties en réparation de leurs dommages.

Le Parisien

23:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Cette histoire me paraît étrange : d’où sort ce titre de Maître de stage ? En principe un employeur accueille des stagiaires dans son entreprise, il n’a pas pour autant ce titre ! Quant aux gamines, on aimerait avoir plus de précisions sur leurs activités réelles.

Écrit par : abad | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Je pense que ces stagiaires ont tout inventé! Et que boulanger est innocent et injustement condamné.

Écrit par : Gaëlle Mann | 13/02/2017

Une nouvelle affaire "Carpentras" ? Attention, Marine!

Écrit par : Elégant | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

filmer ces jeunes filles dans les toilettes est plutôt malsain , d,autre part leur fréquence de ces lieux d,aisance me paraît suspect .
salutations.

Écrit par : parvus | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Quant à la présence fréquente de ces jeunes filles dans les toilettes, je dirai que dans toutes les manifestations (concerts, lotos de fin d'année, etc...) ce sont, justement les toilettes des femmes qui sont, le plus souvent, occupées. A tel point que certaines envahissent les toilettes des hommes. Je ne souhaite pas polémiquer sur ce sujet, mais, c'est un fait. Problème de maitrise des sphincters ?

Écrit par : Elégant | 13/02/2017

à Elégant: la vessie des femmes est beaucoup plus petite que celle des hommes: la nature l'a faite ainsi !

Écrit par : Gaëlle Mann | 14/02/2017

Répondre à ce commentaire

Gaëlle, merci pour cette information. Je vais pouvoir passer à autre chose :-)

Écrit par : Elégant | 14/02/2017

Gaelle : sans compter le nombre de femmes et de filles qui vont se mirer dans la glace et se refaire une beauté , plus rare chez les hommes . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 14/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.