Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2017

JE PARRAINE HENRI GUAINO - 14 mars 2017

Avec la candidature de François Fillon à l’élection présidentielle, la sensibilité patriote d’Henri Guaino a été définitivement enterrée au sein de LR.
Certains sympathisants LR qui n’ont pas encore rejoint ma candidature sont déboussolés. Je les encourage naturellement à rejoindre l’ambition patriote que je représente dans cette élection.
Toutefois, dès aujourd’hui, dans un souci de pluralisme politique, je souhaite apporter à Henri Guaino mon parrainage pour sa candidature.
J’avais promis que si cela m’était possible, si je disposais d’un nombre de parrainages suffisants pour pouvoir me présenter, je donnerais ma signature à un autre candidat.
Je tiens cette promesse aujourd’hui.

 Marine Le Pen

Carnets d'espérances

19:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

C’est bien, mais je ne crois pas que Guaino soit vraiment candidat : il ne réussit pas à se faire entendre !

Écrit par : abad | 14/03/2017

C'est un geste chevaleresque plus que vraiment intéressé, Guaino ayant déclaré que cela ne changerait en rien son positionnement par rapport à Marine.
…mais qui sait, toute voix de droite sera bonne à prendre le jour venu !

Écrit par : dirk | 14/03/2017

A mes yeux, Guaino et aussi Dupont - Aignan sont deux acteurs du Système, qui n ' ont d ' ailleurs de cesse que de se démarquer du FN comme s ' il était le Diable.

Écrit par : anonyme | 15/03/2017

le sieur Guaino est inaudible , et de toute manière ne trouvera jamais une vertu quelconque au FN , c,est peine perdue. .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 15/03/2017

Loin d'être reconnaissant à Marine LE PEN, cet homme lige s'est répandu en propos confus dans les médias à propos de ce parrainage. Il pourrait être candidat, comme Alliot Marie ou tout autre diviseur de la droite et opportuns syphonneurs de voies au F.N. Dupont Aignant, précédemment Philippe De Villiers et Asselineau ne sont au service que d'eux-mêmes et du jeu truqué et déloyal de ces présidentielles, les pires qui aient jamais été et font se moquer la presse étrangère comme si nous étions une "république bananière".
Ah ! Comme ça serait si simple, si honnête et si beau si certains courageux membres de partis sous influence déclaraient la Patrie en danger et leur ralliement pur et simple au Front National qui a prêché dans le désert depuis si longtemps avec justesse le plus souvent.Mais nous avons à faire à des traitres et des prébendiers de la pire espèce !

Écrit par : Louis | 15/03/2017

Les commentaires sont fermés.