Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2017

Marine Le Pen face à David Pujadas - L'Entretien politique - 28/03/2017

A visionner absolument!

23:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je suis en désaccord avec la position de Marine qui a déjà décidé de démissionner si son référendum pour la sortie de l'euro était négatif (ce qu'il sera !). C'est une erreur majeure de dévoiler une telle intention. L'euro est le vrai plafond de verre qui plombera la prochaine élection et qui la fera perdre ensuite, une fois élue, même s'il faut sortir de l'euro. La majorité des Français votent pour qu'elle mette fin à l'immigration et à l'islamisation. Si Marine démissionne au bout de quelques mois, ce pays ne se relèvera plus, le temps et la démographie jouent contre les patriotes et identitaires.
Quant au petit putois PueJudas, ce néo-bolchevique cravaté…tout a été dit sur ce personnage infect ! J'aurais du mal à ne pas lui en coller une dans les gencives si je le rencontrais !

Écrit par : dirk | 30/03/2017

Répondre à ce commentaire

@Dirk fait peut-être de l'excès de pessimisme. Qu'il vote alors Asselineau, celui qui ne promet pas de référendum et sortira comme par magie de l'Union Européenne.
Non, il faut voter pour Marine, même si on n'est pas d'accord sur tout, il faut sauver l'honneur !
Imaginons que les sondages soient truqués et lui donnent trop d'importance, qu'elle ne parvienne pas au second tour ? De quoi aurions nous l'air ? Soit nous nous serions abstenus, soit nous aurions votés pour les "copies" Asselineau, Fillon, Dupont Aignan voire le bonimenteur Mélanchon ?
Soit les sondages pour Marine la sous-estiment et alors elle sera au second tour et peut-être élue si le scrutin est honnête. Il lui faudrait une grosse majorité ! Dans ce cas là, sa tactique est bonne, il ne faut pas trop effrayer ceux qui ont peur de quitter l'Europe et sa monnaie de singe. De Gaulle faisait référendum sur référendum, mettant sa personne dans la balance car il savait qu'il était populaire même ne faisant pas tout ce qu'il avait promis et ce pourquoi on l'avait fait revenir de Colombey (où il aurait mieux valu qu'il demeure !?), ainsi Marine Le Pen, si elle est élue, fera ou non un référendum selon les circonstances, verra ce qu'il est possible de faire et de sauver, donnera un immense espoir à la jeunesse de France, commencera à remettre les choses en place ce qui parait impossible à vue humaine peut le devenir.
Alors, passons sur les programmes des uns et des autres et croyons aux signes et au vent qui tourne : un bon signe, Marine Le Pen (actuellement hélas plus ou moins bien entourée) ne parait jamais avec le drapeau pourri de l'Europe. La seule candidate crédible et à même de faire peur, de faire un gros score, de l'emporter peut-être pour notre revanche et la marche de l'Histoire, c'est elle, c'est bien elle et nul autre.

Écrit par : verdier | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.