Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2017

Syrie: Trump dénonce une attaque horrible, épouvantable et les actes odieux du régime Assad

http://www.bfmtv.com/international/donald-denonce-une-att...

vidéo

 

02:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Trump déçoit beaucoup sur la Russie,la Syrie.
On voit bien qu'il est quand même prisonnier du système dominant américain.
Seul Poutine finalement apparaît comme un grand homme.

Écrit par : pierre | 06/04/2017

Bizarre qu 'il accuse le gouvernement syrien, sans attendre de preuves.
Des attentats ont lieu toutes les semaines faisant des centaines de morts, et l 'on n 'entend aucun dirigeant de l 'UE, ni l 'Onu les condamner. Cette indignation à géométrie variable, dans des buts inavouables, est abjecte.

Écrit par : anonyme | 06/04/2017

Fakenews? Cette information vient de paraître dans BFM TV, média avec lequel il faut être très prudent... Pour "descendre" Trump, que ne feraient-ils pas?

Écrit par : Gaëlle Mann | 06/04/2017

Copie d'un commentaire trouvé sur la toile :

"Trump vient de se laisser prendre par une manip grossière
sur l’usage de gaz sarin en Syrie dans un village sans valeur stratégique.
Son conseiller stratégique Steve Bannon a signalé le risque d’une manipulation de Daesh mais mis en minorité à la MB, il a été renvoyé.
En effet, il faut analyser l’événement de manière froide et rationnelle tant sur la logique de l’initiateur supposé (Assad)
que des conséquences pour lui, sachant que les coups tordus sont de règle.
1. Logique:
Il se trouve que d’un point de vue logique , Assad n’a aucunement besoin
à ce stade de sa défense militaire,d’utiliser du gaz sarin en soi.
Tout simplement parce que ses troupes ne cessent de gagner du terrain face a des mercenaires qui s’entre-tuent et leurs sponsors qui paniquent.
De plus le village concerné n’a aucun intérêt stratégique.
2. Conséquences:
Les conséquences pour Assad auraient été évidentes,
à savoir négatives pour lui, compte tenu des relais des médias contre lui.
Ainsi, Trump sous la pression des gros médias, se voit obligé d’abandonner sa position stratégique initiale qui consistait à se concentrer sur Daesh et donc ignorer ou accepter Assad. Maintenant, Trump envoie des troupes pour combattre à la fois Daesh et Assad, ce qui est délirant.
Il aura en face de lui les Russes qui ne peuvent pas abandonner Assad.
D’autant plus que les services russes ont produit des éléments pour indiquer qu’ il s’agissait de l’explosion de réserves de sarin détenues par Daesh et placées au bon endroit pour recevoir des bombes des syriens…
Bref, encore un verrou qui saute pour déclencher la troisième Guerre M…."
Bien vu !

Écrit par : dirk | 06/04/2017

BFMTV , ce médiat qui fait son job comme le disait si bien la Ruth .
méfiance . .attendre et voir les réactions prochaines du Gvt US sur la Syrie . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 06/04/2017

Les commentaires sont fermés.