Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2017

« En frappant la Syrie, Trump est devenu le président des Etats-Unis »

 

Beaucoup de choses vont changer avec cette frappe. C’est le grand retour des Etats-Unis dans l’équation moyen-orientale. Ils étaient déjà présents sur place pour lutter contre Daech depuis août 2014 après le discours de Barack Obama et l’intervention pour sauver la ville de Kobané. Les Américains sont présents au sol avec des forces spéciales, avec des Marines, qui viennent en appui des forces kurdes.

Cette nuit, Trump est devenu un président aux yeux des Américains et c’est ce qui compte le plus pour lui. Avant, on se moquait de lui dans le «Saturday Night Live», toute la presse était vent debout contre lui, mais avec cette frappe, ce mélange d’émotions – le résultat de l’attaque chimique qui a choqué les Américains – et de fermeté, on le découvre comme président, et comme les Américains adorent, en Commander in Chief. C’est aussi une manière de dire : «regardez, Obama était un indécis qui n’est pas allé au bout de ce qu’il devait faire, notamment en août 2013». Même si Trump était contre une intervention à l’époque. Le message est parfait pour l’opinion : punir l’horreur est dans la mentalité américaine. Il remobilise son propre parti : tous, comme McCain ou Graham, sont obligés de reconnaître qu’il n’est pas le fou que l’on décrivait. Même des démocrates ont approuvé les frappes. Même la presse américaine a soutenu son action.

 

Avec cette frappe, Trump lave le soupçon d’être une créature de Poutine, ce qui avait conduit à la démission de son ancien conseiller à la sécurité nationale , qui avait eu des contacts avec l’ambassadeur russe avant l’élection. Vladimir Poutine a fermement condamné ses frappes. Les Russes sont attachés à la position de principe du respect du droit international, tant que cela ne les concerne pas, notamment en Crimée.

 
Le 8 avril 2017 par Paris Match

02:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

C'est quoi, cet article ?
Trump s 'est révélé être le contraire de ce qu 'il prétendait être.
C'est tout. Il a comme objectif de sauver le soldat Daesh, pour détruire la Syrie, dans l ' intérêt d 'Israel.
On ne peut pas comparer l ' ingérence en Syrie avec celle en Crimée qui est une terre russe.
Nul besoin d ' être russophile, ce que je ne suis pas du tout, pour réaliser cette évidence.
Oh il a pleuré sur les bébés gazés. Mais pourquoi ne pleure - t- il pas sur les dizaines de milliers de bébés écrasés sous les bombes.
Et cette séance ignoble de l 'ambassadeur américain à l 'Onu, présentant des photos de bébés...
Beurk !

Écrit par : anonyme | 08/04/2017

Répondre à ce commentaire

Seul Poutine est un grand homme,un patriote russe et seuls les ignorants ignorent que la Crimée est russe depuis Catherine la grande, que sa population est russe,parle russe comme toute la partie orientale de l'Ukraine.
Bachar est un patriote syrien qui défend sa patrie contre les agresseurs occidentaux et leurs alliés depuis quatre ans et Israël.
Trump s'est couché, a trahi ses promesses électorales,sur le plan extérieur,il n'est pas mieux qu'Obama,pire peut-être, le véritable pouvoir n'est pas dans ses mains.
Dépêchons-nous de sortir de l'Otan pour ne pas nous retrouver impliqué dans un conflit avec la Russie.

Écrit par : pierre | 08/04/2017

Répondre à ce commentaire

La Crimée est russe depuis Catherine la Grande, depuis 1790,sa population est russe et y parle russe,elle a voté son rattachement à la Russie à 96 pour cent,faudrait pas raconter des histoires.

Écrit par : pierre | 08/04/2017

Répondre à ce commentaire

en frappant une base évacuée , le sieur Trump est devenu un vrai président , l,opinion devenue favorable et même ses ennemis politiques le trouve super dans son costard de grand chef . . . c,est de l,humour ou pas ??
Trump avait assuré de casser les reins à daech , et ne trouve rien de mieux que de bombarder une base du régime , même si celui ci a été avisé avant . . quel signal pour les terros . . .!!
politique de gribouille , ou manipulation de l,état profond ??
salutations.

Écrit par : parvus | 09/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.