Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2017

Afghanistan: Les Etats-Unis ont lâché "la mère de toutes les bombes" contre Daesh

Les Etats-Unis ont utilisé ce jeudi leur plus puissante bombe non-nucléaire, surnommée la «mère de toutes les bombes» en Afghanistan contre Daech.

Ce jeudi 13 avril, les Etats-Unis ont largué en Afghanistan la bombe la plus puissante qu'ils possèdent, bombe atomique mise à part, et qu'ils ont surnommée la «mère de toutes les bombes». Cette bombe a été utilisée contre Daech, selon un porte-parole du Pentagone, en soutien aux forces afghanes et américaines opérant dans la région.

 

6852735_000-apw2003031297384_1000x625.jpg

La frappe avec la bombe d'environ 10 tonnes, a visé vers 14h30 une «série de grottes» dans la province de Nangarhar (est de l'Afghanistan), où un soldat américain a été tué dans une opération le week-end dernier contre les djihadistes. «Alors que leurs pertes augmentent», les djihadistes ont recours «à des bunkers et tunnels pour renforcer» leur défense, a indiqué dans un communiqué le général John Nicholson, le chef des forces américaines en Afghanistan.

 

En conférence de presse, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a semblé bien embarrassé face aux journalistes. Il a refusé de dire si Donald Trump avait autorisé ce bombardement et même si le président américain avait simplement été informé qu'il allait avoir lieu.
 

  

Quelques heures plus tard, Donald Trump assurera devant les caméras de CNN qu'il a donné son «autorisation totale» à l'armée américaine d'agir comme bon lui semble afin de combattre Daech, suggérant que le président n'intervient pas à chaque décision militaire. C'est la première fois que les Etats-Unis l'utilisent en conditions réelles, après l'avoir testée pour la première fois en 2003. Selon l'US Air Force, à l'époque, la bombe avait provoqué un panache de poussière et de fumées visible à plus de 32 kilomètres.

 

Les Russes aussi ont leur «père de toutes les bombes»

 

Cette bombe est dite «thermobarique» ou à «effet de souffle». Washington les développe depuis la guerre du Viêt-Nam. Les Américains avaient alors appelé cette bombe la «coupeuse de marguerites». Initialement, elle était destinée à la déforestation. Son fonctionnement est simple : la bombe libère dans un premier temps un combustible dans les 150 mètres à la ronde. Puis une seconde explosion y met le feu. Cette bombe «est la bonne munition pour venir à bout de ces obstacles et maintenir l'élan de notre campagne» contre Daech en Afghanistan, a ajouté le général John Nicholson.

 

Les Russes possèdent eux aussi depuis 2007 leur bombe sur-puissante : le «père de toutes les bombes». Selon Moscou, à la différence de la bombe américaine, la leur serait quatre fois plus puissante, notamment parce que la température au foyer d'explosion serait deux fois plus élevée, mais en plus, le combustible ne serait pas néfaste pour l'environnement, racontait Le Monde en 2007.

 

Loïc Le Clerc  leparisien.fr

23:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Comme pour le bombardement-esbrouffe de la base syrienne, cette opération sert surtout à Trump :
1) de montrer ses muscles à la Corée, mais aussi à la Chine et à la Russie
2) de calmer son opposition intérieure et de confirmer sa capacité à prendre des décisions viriles, dont Obama était incapable
Le risque est de voir se confirmer le maintien - voire le durcissement - de la politique hégémonique US, dont le maintien de l'OTAN est un signe inquiétant et une entorse grave à ses promesses électorales.

Écrit par : dirk | 14/04/2017

Ils veulent recréer le royaume de Moab sans doutes ;o)

Écrit par : téléphobe | 15/04/2017

malgré sa puissance exceptionnelle , je doute que cette bombe arrive à nettoyer les innombrables grottes où se terrent les terros , lors de la guerre du pacifique , pour la reprise des îles aux mains des Japonais , les bombardements intensifs aéronavals ne furent pas suffisants pour écraser les forces nippones , il a fallu à l,armée US les débusquer à coup de lance flammes et autres , avec un chiffre élevè de pertes .
s,il s,agit d,un bombardement symbolique pour montrer leur puissance , je ne pense pas que cela effraie vraiment la Russie , Chine , Iran et autre C.R . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 15/04/2017

Les commentaires sont fermés.