Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2017

La République tchèque annonce préférer les sanctions de l'UE plutôt que d'accueillir des migrants clandestins

_86265936_292248db-9f4e-44bf-8a87-fbcd1f2f717f.jpg

BREIZATAO – ETREBROADEL (17/04/2017) La République Tchèque a indiqué qu’elle n’accepterait plus de migrants clandestins malgré les pressions de Bruxelles.

« La République Tchèque ne prévoit pas d’adopter plus de migrants » a déclaré Milan Chovanec, ministre de l’Intérieur du pays d’Europe Centrale, reconnaissant que cette décision aboutirait à des sanctions de l’UE « de l’ordre de quelques millions d’euros ».

« Il appartient au gouvernement de déterminer s’il est préférable de payer l’amende ou non. A mon avis, oui. Vous ne pouvez pas laisser des gens ici sans procéder à tous les contrôles » a-t-il ajouté.

Cette déclaration fait suite aux menaces de sanctions économiques brandies par l’Union Européenne si les pays d’Europe Centrale continuent de refuser la colonisation de peuplement afro-musulmane.

(Source)

03:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Honneur à la Hongrie .
salutations.

Écrit par : parvus | 19/04/2017

Bravo aux Tchèques, dont l'âme n'est pas à vendre ! Cette attitude qui paraît tellement normale et morale n'est plus compréhensible dans les pays décadents et corrompus de l'UE !
Mais les Tchèques doivent également refuser de payer les sanctions prévues ! Par principe !

Écrit par : dirk | 19/04/2017

Les tchèques ont encore du bon sens :ils n’ont pas besoin de proclamer le « sens commun » : ils le pratiquent !

Écrit par : abad | 20/04/2017

Les commentaires sont fermés.