Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2017

Nouvelle frappe israélienne contre l’État syrien et ses alliés

 

Tsahal allié objectif de Daech

Un important incendie près de l’aéroport de Damas a été provoqué par un bombardement israélien contre un dépôt de munitions utilisé par le Hezbollah libanais, annonce Reuters citant un responsable des renseignements.

Israël a bombardé jeudi matin un dépôt de munitions appartenant au mouvement libanais chiite Hezbollah et qui se trouvait près de l’aéroport de Damas, annonce Reuters, citant une source au sein du renseignement local.

  

Le raid aérien a provoqué une forte explosion qui a été entendue jusqu’à Damas et a déclenché un violent incendie.

Selon Reuters, le dépôt abritait un important nombre de munitions et était utilisé pour alimenter en armes le mouvement Hezbollah via un corridor aérien entre Teheran et la capitale syrienne.

D’après des responsables au sein de l’opposition syrienne, cités par Reuters, qui s’appuient sur leurs informateurs en périphérie de la capitale où se situe l’aéroport, cinq frappes ont touché un dépôt de munitions. Selon eux, ces attaques avaient provoqué un incendie dans une partie militaire fermée du complexe aéroportuaire.

Pour l’heure, aucun commentaire officiel n’a été fait de la part des responsables syriens ou israéliens.

Le mouvement Hezbollah lutte contre les groupes terroristes sur le sol syrien depuis pratiquement le début de la crise que traverse ce pays proche-oriental. Les représentants du mouvement ont à plusieurs reprises expliqué que leurs combattants se sont dressés au côté du gouvernement syrien notamment pour protéger la frontière syro-libanaise et pour empêcher les djihadistes de pénétrer au Liban.

02:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

si l,état Syrien frapperait Israël , le tollé mondial , avec riposte immédiate , etc . .!!
salutations.

Écrit par : parvus | 29/04/2017

Les commentaires sont fermés.