Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2017

"Après moi, le déluge": le suicide de l'Europe

sans-titre.png en marche.png

04:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Le suicide de l'Europe réside surtout dans l'hiver démographique,nous ne faisons plus d'enfants.

Écrit par : pierre | 20/05/2017

Répondre à ce commentaire

tiens!! les moutons de panurge derrière leur guide ont l,air d,hésiter à le suivre dans le néant.
salutations.

Écrit par : parvus | 20/05/2017

Répondre à ce commentaire

"Après moi le déluge !", slogan des mondialistes ultra libéraux qui n'appartiennent déjà plus à une Communauté. Ce slogan est complémentaire de celui du frère jumeau du libéralisme qu'est le marxisme : "Du passé faisons table rase !"
Libéralisme et marxisme sont nés comme les deux pôles opposés d'un même système de valeurs économiques.
Le libéralisme génère une société de putréfaction, dans laquelle il n'y a plus de communautés charnelles et enracinées, mais une masse d' "human being", clients apatrides privés de toute patrie, de toute appartenance, de tout désir de transmission des ancêtres vers les générations futures. Le remplacement des peuples par une masse indifférenciée !
"La patrie d'un cochon se trouve partout où il y a du gland" FENELON

Écrit par : dirk | 20/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.