Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2017

Manchester: la police publie deux photos de Salman Abedi l'auteur de l'attentat

6989847_abedi_1000x625.jpg Salman Abedi.jpg

 

La police britannique a publié samedi soir deux photos de Salman Abedi prises par une caméra de surveillance la nuit de l'attentat qu'il a perpétré à Manchester, lançant un appel à témoin pour reconstituer son parcours dans les jours ayant précédé l'attaque.Dans un communiqué commun de la police et de l'anti-terrorisme, les enquêteurs demandent au public de communiquer toute information sur les faits et gestes du kamikaze depuis le 18 mai, date de «son retour au Royaume-Uni».

 

Une source proche de la famille avait indiqué qu'Abedi se trouvait en Libye quatre jours avant l'attentat. La police allemande a signalé qu'il avait fait escale à Dusseldorf (ouest) à ce moment-là. Abedi, 22 ans, a loué un appartement dans le centre-ville de Manchester, d'où il s'est rendu à la salle Arena. Cet appartement intéresse particulièrement les enquêteurs : ils pensent que «ce pourrait bien être l'endroit où a été assemblé l'engin» explosif utilisé pour l'attentat, selon le commissaire Ian Hopkins et le responsable de l'anti-terrorisme Neil Basu.

 

Abedi s'est fait exploser en faisant détoner un engin qu'il portait dans un sac à dos à l'intérieur de la salle Arena, à la sortie d'un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, faisant 22 morts et 116 blessés, dont bon nombre d'enfants et d'adolescents. L'attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste État islamique (EI), qui multiplie les attaques en Europe alors qu'il enregistre des reculs sur son terrain en Syrie et en Irak. 

 

   

Quatorze perquisitions sont en cours, ont indiqué les enquêteurs, et onze personnes ont été placées en garde à vue. Ils assurent avoir établi l'identité du kamikaze«en deux heures». Lors de l'enquête, qui mobilise un millier de personnes, les forces de sécurité ont collecté «des informations intéressantes sur Abedi, son entourage, ses finances, les endroits où il s'est rendu, la façon dont l'engin explosif a été fabriqué et le complot plus vaste» ayant entouré l'attaque. Le père et un frère d'Abedi ont été arrêtés en Libye. Son père était un membre du Groupe islamique combattant libyen (Gicl) très actif dans les années 1990, et opposant au régime du dictateur Mouammar Kadhafi, renversé en 2011, a indiqué jeudi un responsable de la sécurité à Tripoli.

 

Le Parisien - 27/05/17 

 

00:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

donc un individu portant un sac à dos pénètre dans une salle de concert comme dans un moulin, sans être fouillé par les vigiles à l,entrée , à moins que la sécurité n,était pas au top .
salutations.

Écrit par : parvus | 28/05/2017

Répondre à ce commentaire

"Une source proche de la famille avait indiqué qu'Abedi se trouvait en Libye quatre jours avant l'attentat. La police allemande a signalé qu'il avait fait escale à Dusseldorf (ouest) à ce moment-là. "

on devine le bobard sous ses détails subtils. De toutes façons ce n'est pas par avion qu'il a transporté sa bombe et en franchissant deux frontières qui plus est. Le voyage en Libye voudrait accréditer la thèse Daesh. Ces voyages prouvent plutôt l'implication des services anglais. On sait que le père était un membre des services secret

https://www.voltairenet.org/article196454.html

Écrit par : Mistersmith | 28/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.