Ce matin, trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans l'affaire du meurtre de Grégory Villemin le 16 octobre 1984.

- Marcel Jacob, 72 ans, le frère de Monique Villemin (la grand-mère de Grégory) et oncle de Jean-Marie Villemin.

- Jacqueline Jacob, 73 ans, aurait été interpellée en même temps que son mari dans leur maison à Aumontzey.

- Ginette Villemin, née Leconte,  l'épouse de Michel Villemin (le frère de Jean-Marie Villemin, décédé en 2010 et qui s'était constitué partie civile dans l'affaire).

Les qualifications pour lesquelles ils ont été placés en garde à vue sont les suivantes : complicité d’assassinat, non-dénonciation de crime, non-assistance à personne en danger et abstention volontaire d’empêcher un crime. 

 

Deux autres personnes ont été entendues mais n'ont pas été placées en garde à vue : les parents de Jean-Marie Villemin et grands-parents de Grégory : Albert et Monique Villemin. Ils sont ce mercredi après-midi en cours d'audition par les gendarmes, chez eux, à Aumontzey. Les gendarmes sont repartis de leur domicile peu après 18 h 30.

L’affaire Grégory, la plus grande énigme criminelle de l’histoire judiciaire française, est bel et bien relancée

L'Est Républicain