Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2017

Cocasse

2225233533.jpg Soros.jpg

Le gouvernement hongrois a réalisé une nouvelle campagne d’affichage, « Ne laissons pas Soros rire le dernier ! », rappelant que selon le dernier référendum « 99% rejettent l’immigration illégale ».

La plus importante organisation juive de Hongrie a demandé au gouvernement d’arrêter cette campagne qui attise les « sentiments antisémites ». Elle a été relayée samedi par l’ambassadeur d’Israël à Budapest qui a officiellement appelé le gouvernement à retirer ces affiches, car, ajoutait-il, « au-delà de la critique politique d’une certaine personne, la campagne évoque non seulement de tristes souvenirs mais aussi la haine et la peur ».

Dès vendredi, Viktor Orban avait refusé d’annuler la campagne, invoquant son « devoir de défendre notre patrie et nos concitoyens » contre l’immigration illégale, et accusant le « milliardaire spéculateur » de vouloir utiliser sa fortune et les groupes qu’il soutient pour « installer un million de migrants » en Hongrie et dans l’Union européenne.

Viktor Orban a reçu hier le soutien de… Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, qui a demandé qu’on cesse les critiques contre cette campagne d’affichage. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a précisé : « Soros essaie constamment d’affaiblir le gouvernement israélien en finançant des organisations qui combattent l’Etat juif. »

Le blog d'Yves Daoudal

21:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Pourquoi la campagne contre Soros serait-elle antisémite ?
Parce que Soros est juif ? Et alors ? A moins d' admettre que le projet de remplacement de population est un projet juif...

Écrit par : anonyme | 10/07/2017

Répondre à ce commentaire

Les Juifs hongrois prennent la défense de leur coreligionnaire Schwartz, dit Soros, contre les intérêts les plus vitaux du peuple hongrois. Aucune surprise ! Le Juif avant le Hongrois !
Quant à Netanyahou, il n'a rien à cirer des Hongrois et ne pense qu'au rôle de Soros, "juif errant" apatride qui combat tous les peuples identitaires, y compris les Juifs nationalistes d'Israël !
Cocasse en effet !

Écrit par : dirk | 10/07/2017

Répondre à ce commentaire

Si Soros ne combattait pas , en apparence , l' Etat israélien, Netanyahou serait-il intervenu pour défendre Orban ?
Il semble bien que non puisque Netanyahou prend bien soin de préciser qu'il condamne le comportement de Soros en tant qu' ennemi supposé de l' Etat israélien .
Netanyahou a compris que ses congénères étaient considérés comme des agents de la destruction des Nations . Et essaie donc, par ses déclarations, de les dédouaner .
A moins qu'il ne soit un nationaliste sincère, respectueux de l' identité er souveraineté de tous les peuples et nations; mais c'est très peu probable au vu de ses précédentes déclarations , notamment celle consécutive aux dires de Marine le Pen concernant le " Vel d' hiv " .

Écrit par : anonyme | 11/07/2017

ce genre d,affiche impossible en France , Allemagne , etc , sans tomber dans l,hystérie politique et médiatique , sans compter les assocs et autres zozos de service .
salutations.

Écrit par : parvus | 11/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.