Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2017

Marine Le Pen étrille Florian Philippot «en vacances» pendant les législatives»

 

 

La présidente du Front national a eu la dent dure contre le vice-président du parti, Florian Philippot. Alors même que son rôle et la ligne qu'il défend au sein du parti sont contestés, elle lui a reproché son manque d'engagement récent.

Le climat semble tendu au Front national (FN) depuis les élections législatives. Aux dissensions politiques, liées à l'analyse du faible score réalisé lors des législatives de juin en regard avec la performance du parti à l'élection présidentielle, plusieurs petites phrases sont venues s'ajouter. La dernière en date a été prononcée par Marine Le Pen au sujet de Florian Philippot, vice-président du parti.

«C'est sûr que lui n'a pas besoin d'en prendre, ses vacances, c'était pendant la campagne des législatives», a déclaré Marine Le Pen selon le JDD. La présidente du FN réagissait à une autre petite phrase de Florian Philippot qui, quelques jours plus tôt, avait dit attendre que «Marine Le Pen redevienne elle-même».

Il faisait référence aux débats sur la question de la sortie de l'euro qui agite le FN depuis plusieurs semaines et que certains des dirigeants du parti entendent abandonner. Ils estiment que c'est parce qu'ils voulaient tourner le dos à la monnaie européenne qu'ils n'ont pas réalisé la performance qu'ils espéraient lors des législatives.

En piquant le vice-président du FN, Marine Le Pen semble s'être fait l'écho de plusieurs témoignages relayés ça et là au sein du parti critiquant le manque d'implication de Florian Philippot lors de la campagne des législatives. Des attaques que ne s'étaient pas privés de relayer ses adversaires dans la circonscription où il était candidat. «Il vient un ou deux jours par semaine depuis la présidentielle : ça contraste avec ses campagnes législatives et municipales de 2012 et 2014, il était beaucoup plus présent», avait estimé son adversaire Jean-Christophe Kinnel, ancien candidat PS. 

Lire aussi : Dupont-Aignan veut refonder la droite avec Wauquiez, Mariani et Philippot

 RT

01:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Pour ma part, c'est la dérive gauchiste du FN qui me dérange et ce, sous l'influence de Philippot!
Quand on peut comparer le programme économique du FN avec celui de Mélanchon, cela veut tout dire!!
Marine s'est très mal entourée et elle en est l'unique responsable
Elle s'est "grillée"et je me demande si ce n'était pas le but de Philippot
Je l'ai toujours soupçonné d'être une taupe infiltree au Fn pour lui nuire le moment voulu
Belle réussite!

Écrit par : jean | 10/07/2017

possible que Philippot rêve d,être à la place de la cheftaine , dommage , ces tiraillements au sein du parti ne peuvent que créer confusion parmi les sympathisants , adhérents , militants , alors que l,époque actuelle demande à ce que l,on se sert les coudes face aux dangers qui menacent le pays .
salutations.

Écrit par : parvus | 10/07/2017

Il y a de l'eau dans le gaz et le FN ne finira pas l'année en l'état ! Oui, que Marine "redevienne elle-même", mais en se recentrant sur les fondamentaux, le GR et l'islamisation, et non plus sur l'euro, la retraite à 60 ans, et autres concessions aux gauchistes !

Écrit par : dirk | 10/07/2017

Les commentaires sont fermés.